mardi 23 mai 2017

Next To Normal


Presque normale.

Soit une famille moyenne des Etats Unis :

La mère Diana, qui souffre depuis 16 ans de troubles bipolaires et consulte un "psychopharmacologue" pour l'aider.
Le père, Dan, qui souffre avec sa femme et ne sait plus comment lui venir en aide.
Natalie, la fille, qui peine à trouver sa juste place et ne se sent pas aimée autant qu'elle en aurait besoin.
Et Gabe, ce fils presque adulte, mais décédé depuis 16 ans, qui hante sa mère et dont le souvenir se heurte au refus de son père et de sa soeur de parler de lui et de son absence.

De ces thèmes insolites de la maladie psychique, du deuil impossible d'un être cher, de la drogue, des pulsions suicidaires, de l'éthique médicale et des difficultés de la vie quotidienne dans une banlieue standard, Brian Yorkey (Omaha, 1968), a troussé un livret puissant, des dialogues forts et souvent spirituels et des lyrics percutants.

Il est servi par la musique de son compère Tom Kitt (New York, 1974) compositeur d'une partition rock, assortie de jolies balades, qui place l'histoire pathétique de cette famille à la dérive dans la modernité la plus crue.

Tom Kitt et Brian Yorkey
Le spectacle a été créé off-Broadway de novembre 2008 à janvier 2009.
En avril 2009, il débute sur Broadway.

Alice Ripley incarne Diana, J.Robert Spencer est Dan, Jennifer Damiano joue Natalie et le jeune Aaron Tveit devient Gabe.

Après 700 représentations, 3 Tony Awards en 2009 et un Prix Pulitzer en 2010, le show ferme ses portes en janvier 2011.

De nombreuses adaptations ont vu le jour à travers le monde, de l'Australie à la Scandinavie, de l'Asie à l'Amérique du Sud, de l'Europe à Israël.

Le début du spectacle : "Prologue" suivi de "Just another day"

video

"You don't know" suivi de "I'm the one" : Diana a voulu célébrer l'anniversaire de Gabe; Natalie et Dan ont dû lui rappeler qu'il n'est plus là. Elle s'emporte et se referme dans sa névrose tandis que Dan tente de la raisonner :

video

Diana, après une visite au psychiatre, redéroule le fil de sa vie : "I miss the mountains"

video

Gabe ne veut pas disparaître de la vie des siens : "I'm alive"

video


Décidée à accepter l'absence de son fils, Diana range ses affaires; mais une boîte à musique fait tout basculer..."I dreamed a dance" suivi de "There's a world"

video

Une question récurrente sur ce musical, est "Qui est donc Gabe ? Un fantôme, un fantasme de l'esprit malade de Diana ?"
J'ai trouvé dernièrement une réponse dans un commentaire de vidéo Youtube ;
Gabriel (Gabe) est dans la tête de ses parents : il est le souvenir qu'ils ont de lui.
Toujours vivant pour sa mère, évacué par son père (culpabilité de ne pas l'avoir protégé?) et inconnu de sa soeur (trop jeune à sa mort), il cajole la première, méprise le second et en veut à la troisième.

Aucun commentaire: