mardi 17 octobre 2017

Cirque nu : 2 - Le strapiste

Voici le numéro du très sexy - et très peu vêtu - Jonathan Fortin aux Erotisseries 2015 :

video

dimanche 15 octobre 2017

Javier Senosiain Aguilar, architecte organique


Javier Senosiain Aguilar est un architecte mexicain, né en 1948 à Mexico.

Il est un des promoteur de la construction dite organique dans la forme et la conception.
Il travaille avec le béton, le polyuréthane et des élastomères résistants aux UV et water-proof.

Il se réclame de Hundertwasser et de Gaudi, entre autres modèles.

Il a réaliser la totalité de ses oeuvres dans son pays.
Il est actuellement professeur d'architecture à la National Autonomus University of Mexico.

Casa Amibe


3 vues de la Casa Ballena


Casa Nautilus : exterieur et intérieur
Casa Snoopy

Flower House
Satellite Complex

Casa del Arbol

The Kiss
Quetzalcoatl Nest
Tombe de Jose Alfredo Jimenez

The Shark

jeudi 12 octobre 2017

Dalida, ombres et lumières

Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mai 1987, Iolanda Cristina Gigliotti avale une forte dose de médicaments sur un verre de whisky dans sa maison de la rue Oberchampt à Paris.

Elle ne se réveillera pas.

Ce jour-là, la France est en deuil de celle qu'elle considère comme la chanteuse la plus marquante du XXème siècle avec Edith Piaf : Dalida.

33 ans de carrières, de succès populaire, plus de 2000 chansons et 120 millions d'albums vendus de par le monde.
Tout cela n'a pas suffit à guérir un mal de vivre lancinant qu'elle a pourtant distillé dans son répertoire au fil des années.

Parce que le catalogue de ses chansons ne saurait être réduit aux refrains à paillettes, aux ritournelles joyeuses et dansantes, disco ou orientales.

Dalida a défendu de vrais textes, outre ceux de Jacques Brel, de Léo Ferré et de Serge Lama.

Je vous ai déjà fait entendre cet hallucinant "Et tous ces regards" dû à la plume inspirée de Roger Hanin.

Mais il y a eut aussi "Bravo", déclaration d'amour à son métier écrite par Michel Jouveaux et composée par Marc Hillman et Patrick Roffe :

video

Vline Buggy et Claude Carmone ont écrit sur une musique de Jeff Barnell ce délicat questionnement d'une femme qui se sent délaissée "Depuis qu'il vient chez nous"

video

Ou encore ce bel hommage à Jacques Brel, "Il pleut sur Bruxelles" signé Michel Jouveaux et Jeff Barnell :

video

Autre hommage, à El Cordobes cette fois : les auteurs Jean-Max Rivière et Gérard Bourgeois :
(La qualité n'est pas extraordinaire car extraite d'un direct de l'ORTF, ça ne nous rajeunit pas...)

video

Et il ne faudra jamais oublier cet admirable morceau, écrit et composé par le poète Giani Esposito, 
" Deux Colombes"

video


Et les manques, les échecs de sa vie !
L'amour d'abord.
L'impression d'avoir raté ses relations avec les hommes.
Sur les 5 qui ont compté, 3 se sont suicidés !

D'ailleurs elle leur rendait hommage dans ce très joli titre de 1986, écrit par Marie France Touraille sur une musique de Paul et Lana Sebastian : "Les hommes de ma vie"
R.I.P. Lucien Morisse, Luigi Tenco et Richard Chanffray.

video

Arrêtons nous sur Luigi Tenco, ce jeune auteur-compositeur italien que Dalida accompagna au Festival de San Remo en janvier 1966.
Là, sa chanson, "Ciao amore, ciao" ne rencontre pas le succès espéré et il est éliminé dès les premier tour de la compétition.
Humilié, il rentre dans la chambre d'hôtel qu'il partage avec la chanteuse et se tire une balle dans la tête.
C'est elle qui découvre le drame, elle qui avait fait le voyage pour rendre public leur liaison et leur projets de mariage...
Moins d'un mois plus tard elle participe à une émission de télévision en Italie et livre sa version de la chanson, un moment d'une intensité rare :

video

La maternité aussi.
Ce vide qu'elle a ressenti depuis ce jour de 1967 où, enceinte d'un étudiant italien de 18 ans (ça vous rappelle quelque chose ?) elle décide d'avorter. L'opération la rendra stérile.

Aussi on écoutera avec émotion ce très beau titre de Michaele pour les paroles et des Sebastian pour la musique, simplement intitulé "Lucas"

video

Je sais, on trouve de meilleures versions sur Youtube mais ce live exprime toute la détresse de la chanteuse.

30 ans.
Et elle vend encore grâce à son frère Orlando.
Sans renier les airs joyeux dont elle nous a gratifié tout au long de sa carrière, il serait de bon ton, à mon avis, de se replonger régulièrement sur les faces B ou les derniers albums, plus intimistes, pour se souvenir encore et toujours de Madame Dalida.

video
"Gigi l'Amoroso", paroles de Michaele et F.Rover et musique de F.Rover, Lana et Paul Sebastian.

mardi 10 octobre 2017

Mohawk Gaz, la pub par les cheveux

Joseph Gasmy est un jeune habitant de Miami, en Floride.

Il s'est doté d'une coiffure étonnante, en forme de crête géante.
Et il s'est mis en tête de s'en servir comme support publicitaire pour divers produits sous le nom de Mohawk Gaz.
On passe du local



à l'affichage de supporter pour les Miami Heat



en passant par des marques mondiales





ou un résumé de son projet :


Sa toison peut servir à porter un message de soutient humaniste comme ce simple nom de Trayvon Martin, ce jeune noir abattu par un policier sans raison probante :



dimanche 8 octobre 2017

Des trains pas comme les autres



En janvier 1987, la chaîne française Antenne 2 propose un nouveau concept d'émission de voyages.

Conçue et filmée par François Gall et Bernard d'Abrigeon, la série - qui s'étalera finalement sur 10 saisons et 58 documentaires - propose au téléspectateur de s'embarquer dans un train emblématique d'un pays et d'en suivre le conducteur.
Au fil du voyage, on nous fait découvrir la vie quotidienne du cheminot mais aussi celle des usagers du train. Le commentaire de d'Abrigeon est entièrement off.

En voici un extrait qui se déroule en Tunisie

video

La collection s'interrompt en 2008 mais reprend en 2011 pour France 5, sous la direction de Jean-Baptiste Jouy.
Cette nouvelle série, qui a connu en 2017 sa septième édition et son 35ème épisode fin août.

La présentation est différente : le journaliste Philippe Bilger nous invite à le suivre dans un itinéraire à travers un pays, périple à parcourir en train mais pas uniquement.
Le trajet ferroviaire demeure le plus important mais Bilger va au devant des habitants du crû, dialogue avec eux, et n'hésite pas à descendre du train pour rencontrer des autochtones remarquables.

Voici un extrait de sa visite de la Finlande

video

et de la Bolivie.

video

jeudi 5 octobre 2017

Concours Eurovision (53) : Elnur Huseynov, de l'ESC à The Voice

Elnur Hüseynov est un chanteur azéri, né le 3 mars 1987 à Ashgabat.

Et il a connu un parcours artistique à l'exacte opposé de nombreux participants au Concours de l'Eurovision de la Chanson.

Après des études dans un collège de musique pour enfants modestes doués, il étudie la dentisterie.
Puis reprend le chemin d'une école de musique à Baku.

Ce n'est qu'en 2008 qu'il est sélectionné pour représenter son pays, l'Azerbaïdjan, à l'Eurovision, en duo avec Samir Javadzadeh.

Sous le nom de Elnur & Samir, ils interprètent "Day after Day",

musique de Govhar Hasanzadeh et paroles de Zahra Badalbeyli,

ils terminent 8° avec 132 points :

video

Le duo se sépare aussitôt après et en 2009, Elnur décide de s'installer en Ukraine pour y poursuivre sa carrière.
Il y interprète le rôle de Phoebus dans la comédie musicale Notre Dame de Paris.

C'est donc après le Concours Eurovision qu'il se présente à la quatrième édition de The Voice Turquie en 2015.
Aşk
video

Sil Baştan
video

Il remporte la finale et est à nouveau sélectionné pour l'Eurovision.

Il y chante "Hour of the Wolves" 

paroles de Sandra Bjurman, Nicolas Rebscher, Nicklas Lif et Lina Hansson
musique de Nicolas Rebscher, Nicklas Lif et Lina Hansson

et se classe 12° avec 49 points.

video

Elnur a depuis entrepris une carrière internationale qui commence à dépasser le cadre de l'Asie Mineure.

Karanlıklara Teslim Olmam

video

Motherless Child
video

mardi 3 octobre 2017

Melissa McCracken, peintre de la musique




Melissa S.McCracken a vu le jour à Kansas City en 1990.

Diplômée en psychologie du William Jewell College en 2013, elle se découvre ensuite le talent de voir des couleurs dans la musique qu'elle écoute et qui suscite en elle des émotions.

Melissa entreprend de matérialiser sur toile cette faculté peu ordinaire.

Pink Floyd - Time

David Bowie - Life on Mars
Jimi Hendrix - Little Wings
Jeff Buckley - Halleluja
John Mayer - Gravit

Radio Head - Karma Police


Led Zeppelin - Since I've been loving you
Prince - Joy in repetition

Stevie Wonder - Superstition
Smashing Pumpkins - Tonight Tonight

John Lenon - Imagine
Stevie Ray Vaughan - Lenny

dimanche 1 octobre 2017

Quai d'Orsay, du 9° au 7° art


Ce bâtiment, les parisiens qui me lisent le connaissent certainement.
Il s'agit du Ministère des Affaires Etrangères français, sis au 37 Quai d'Orsay dans le 7° arrondissement de Paris.

En 2010 parait chez Dargaud, une bande dessinée qui brosse le tableau de la vie quotidienne dans cette honorable institution.


Le scénariste-dessinateur Christophe Blain s'est assuré la collaboration d'un ancien diplomate du Quai, Antonin Baudry, qui a collaboré activement au script sous le pseudonyme d'Abel Lanzac.

En deux albums, ils entraînent le lecteur dans les couloirs du ministère, à la suite d'un jeune collaborateur du Ministre qui n'est pas, dans sa stature comme dans son discours, sans faire penser à Dominique de Villepin qui s'est rendu célèbre par son intervention à l'ONU contre la Seconde Guerre d'Irak.

Les premières pages pour se faire une idée :

Le cinéaste Bertrand Tavernier a entrepris l'adaptation de cette bédé sur grand écran en 2013.


Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup et Julie Gayet composent la distribution, fidèle aux dessins et portent cette gentille critique humoristique du fonctionnement de l'Etat et des hommes qui l'incarnent.

Bande annonce 

video


Quelques extraits :

video

video

video

video

video

jeudi 28 septembre 2017

Norodom Sihanouk, le Prince deux fois Roi

Lorsqu'il est choisi pour succéder à son grand-père sur le trône du Cambodge, le 25 avril 1941, Norodom Sihanouk, rejeton des deux lignées royales rivales, n' a pas encore 19 ans.


Son pays est alors sous protectorat français et sa marge de manoeuvre pour gouverner est limitée.

Il porte pourtant en lui la conviction qu'il sera celui qui rendra sa dignité et sa liberté à son peuple.

Contrairement à certains membres de la famille royale, il ne pactisera pas avec l'occupant japonais pendant la Seconde Guerre Mondiale quand le Cambodge est envahi.

Cela lui permet, dès 1945, de commencer à négocier avec la France pour élargir le périmètre de compétence et d'autonomie de son gouvernement.

La puissance tutélaire, empêtrée dans des combats au Viet-Nam, lâche du lest et en septembre 1953, rend sa pleine souveraineté au royaume.

Mais Sihanouk a pris goût à la politique. Et son rôle de monarque lui semble alors bien étriqué.
Ce qu'il veut c'est diriger le pays pour le faire entrer dans la modernité.

Lui vient alors une idée originale et à ce jour, sauf erreur ou omission, inédite.
Il abdique en faveur de son père, Norodom Suramarit, le 2 mars 1955.


Ayant fondé son propre parti politique, il remporte largement les élections de 1956 et dirige de-facto le pays, bien qu"il ne soit qu'à de brèves reprises à la tête du gouvernement.

A la mort de son père en juin 1960, Sihanouk décide de se faire proclamer Chef de l'Etat et de confier la régence du trône à sa mère, Sisowath Kossamak.

Il dirige en autocrate et ne ménage pas son opposition.
Ses prises de distances avec les Etats-Unis et leur politique en Asie du Sud-est ainsi que son rapprochement avec les pays communistes et non-alignés lui valent de nombreux ennemis, y compris au sein de l'armée.

En mars 1970, il est destitué par un coup d'état militaire mené par le Général Lon Nol qui avait été son Premier Ministre.

Se ralliant aux combattant Khmers rouges, il rentre dans son pays en 1975 à la chute de Phnom-Penh.
Nommé Chef de l'Etat, il démissionne bientôt devant les dérives du régime.
Toutefois, lorsqu'en 1979 l'armée vietnamienne envahit le Cambodge pour le libérer de la cruelle tyrannie de Pol Pot et sa clique, il prend la tête de la résistance en s'alliant de nouveau aux Khmers rouges.

Sihanouk restera en exil à Pékin jusqu'au retrait des vietnamiens en 1991, suite aux accords de Paris sous les auspices des Nations Unies.
Il prend le titre de Président du Conseil national Suprême avant de redevenir Roi, après l'adoption de la nouvelle constitution.


Sa santé se détériorant, il décide d'abdiquer une seconde fois le 7 octobre 2004.
Norodom Sihanouk meurt à Pékin où il était soigné, le 15 octobre 2012 à 90 ans.

Personnage controversé pendant sa période de gouvernance, il était (re)devenu l'incarnation de la nation et son portrait trône encore aujourd'hui devant de nombreux édifices publics à travers tout le Cambodge.

Mais ce qui a motivé cet article c'est surtout que ce prince se piquait d'être aussi un artiste.
Romancier, réalisateur de films et surtout compositeur.

Voici quelques morceaux dus à l'inspiration de Sa Majesté Norodom Sihanouk :

Bopha Veangchan

video

Sak krova

video

Phky sné

video

Phnom Penh

video

Et pour finir, ces musiques de ballet, chorégraphiées par le fils de Sihanouk, le prince Sihamoni, actuel souverain du Cambodge.

video