jeudi 30 juillet 2015

Méconnus célèbres : 10 - Gaël Faure

Gaël Faure est un chanteur-compositeur français né à Valence le 7 juillet 1987.

Il s'achète une guitare à 14 ans et commence à composer.
Après des études d'architecte paysagiste, il se présente aux sélections de la 4ème édition de la Nouvelle Star en 2006.

Hélas pour lui, c'est la saison qui voit la victoire de Christophe Willem : il quitte l'aventure en demi finale.

Après un premier album en 2008 qui rencontre un succès d'estime, il publie en 2014, un second opus sous la houlette de Fabien Boeuf et d'auteurs de la nouvelle scène comme Tété et Barcella.

Voici deux extraits de "De silences en bascule" :


"Comme si"

video

"On dirait l'Islande"

video

lundi 27 juillet 2015

Mallet-Stevens


Robert Mallet-Stevens est un architecte et designer français né et mort à Paris (24 mars 1886 - 8 février 1945).

Formé à l'Ecole spéciale d'Architecture de Paris entre 1906 et 1910, il commence sa carrière en réalisant des pavillons d'expositions dès 1913, à Gand, Lyon et San Francisco.

C'est en 1921 qu'il donne un premier aperçu de son talent en mettant en pratique ses théories modernistes : lignes épurées, simplicité et géométrie des formes mais le dépouillement ne se fait jamais au détriment de l'habitabilité et du pratique.

Sa première grande réalisation est pour le couturier Paul Poiret qui lui commande une ville à Mézy-sur-Seine :



En 1923, c'est le Vicomte Charles de Noailles qui lui demande une villa à Hyères (Var) :


De 1926 à 1934 il réalise plusieurs immeubles dans la rue Mallet-Stevens, dans le 16ème arrondissement.

Parmi eux, l'immeuble des frères Martel :


A Saint-Jean-de-Luz il construit le Casino et sa superbe Pergola :


1932 voit la naissance de l'atelier du verrier Louis Barillet, square Vergennes à Paris


Et 1936, la Caserne des Pompiers du 16ème arrondissement


Mais son chef d'oeuvre, récemment restauré, est la Villa Cavrois à Croix (Nord)



Mallet-Stevens ne s'est pas contenté de réaliser des bâtiments mais aussi des meubles :





L'oeuvre de Robert Mallet-Stevens a été mise de côté à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et ce n'est que vers les années 1980 que son importance a été reconnue.

Mariage intelligent et brillant entre fonctionnalité et esthétique, elle est l'expression d'un esprit original et novateur dont la France peut s'enorgueillir.

vendredi 24 juillet 2015

Frou-frou

Vous avez sans doute déjà feuilleté un magazine féminin, chez le coiffeur ou le dentiste au moins.

Mais savez vous qu'en septembre 1992, Antenne 2 (France 2 ensuite) a proposé une production de Thierry Ardisson qui reprenait tous les codes de ce type de presse.

Animée par Christine Bravo, cinq chroniqueuses autour d'elle - Joëlle Goron, Valérie Expert, Sonia Dubois, Laurence Cochet et Tina Kieffer - l'émission accueillait un invité qui intervenait sur chaque rubrique caractéristique des magazines féminins.

Programmée le samedi avant le journal de 20 heures, Frou-frou durait une heure.

Ce fut, en outre, la première émission présentée uniquement par des femmes.
L'expérience se termina en juin 1994 pour être remplacée par "Cheri, j'ai un truc à te dire".

Générique :

video

Un extrait, avec le comédien Pierre Arditi :

video

Un moment qu'on attendait avec impatience, même en étant un mâle, pour la partie de rigolade communicative que nous proposait l'équipe, sans prise de tête mais aussi sans vulgarité...

mardi 21 juillet 2015

Mike Brant, serre les poings et bats-toi

Au printemps dernier vous avez sans doute entendu parler de la fin tragique de Mike Brant.

Chanteur israélien de 28 ans qui a du mal à assumer une popularité qu'il estime imméritée et étouffante, il choisit de mettre fin à ses jours le 25 avril 1975 en se jetant par la fenêtre d'un hôtel particulier de la rue Erlanger dans le 16° arrondissement de Paris.

Une carrière éclair de 6 ans seulement en aura fait néanmoins un mythe pour des milliers de fans.

Je me souviens de ce jour là.
Et de l'article du journal France-Soir qui terminait son compte rendu de l'événement, analysant au passage la détresse de ses fans, par cette phrase :
"Des jeunes gens et des jeunes filles sont tristes ce soir, simplement parce qu'un homme est mort."

Et le lendemain, sur France Inter, ma radio de chevet matinale à l'époque, j'ai entendu le grand Gérard Sire désannoncer le titre "Serre les poings et bats-toi" de sa voix grave teinté de tristesse et de regrets par ces mots : "Mike Brant. Il ne s'est pas battu..."

"Serre les poings et bats-toi"
paroles de Mike Brant et musique de Michel Jourdan :

video

samedi 18 juillet 2015

Défilé de mâles au naturel

Certains créateurs de mode ne savent plus comment faire pour attirer l'attention des médias.

Ce styliste espagnol a trouvé le truc pour faire parler de lui.

Le petit film suivant se veut une promotion d'une collection de sacs pour hommes.

Je vous laisse juge de sa pertinence.

video

mercredi 15 juillet 2015

Visages d'Amsterdam

La capitale des Pays-Bas se caractérise par des images reconnues internationalement :

Quelques exemples : le vélo







l'herbe,






le sexe,






et le fromage :







dimanche 12 juillet 2015

Concours Eurovision (46) : Malte 2014

2014 : Malte

video

"Coming home"

par Firelight
Paroles et musique de Richard Micallef (leader et chanteur du groupe)
23ème sur 26 avec 32 points.

Comme le montre le clip officiel, une bien jolie balade sur le retour de guerre d'un soldat.
Mais le texte peut s'entendre comme une ode aux migrants loin de leurs foyers.
Encore un sujet "hard" pour un concours léger et familial !
Mais la musique pop-rock et l'interprétation enlevée montrent qu'on peut aborder des sujets graves et rester divertissant.

L'édition 2014 fut bien un très grand crû !

jeudi 9 juillet 2015

Les aventures de Nina


Nina Paley est une dessinatrice et animatrice étatsunienne, née le 3 mai 1968 à Urbana (Illinois).
Elle invente les tribulation de Nina - un rien autobiographiques - en 1991.
Deux ans plus tard, installée à San Francisco, elle lance un nouveau strip "Fluff" puis "The Hots".

C'est à la suite de son divorce en 2001 qu'elle s'oriente vers l'animation et l'exploration de thèmes bibliques ou hindouistes.

Nina Paley est aussi une militante du free culture movement ainsi que d'un mouvement extrémiste écologiste,


le Voluntary Human Extinction Movement qui prône la fin de l'humanité pour préserver la planète.
Pour cela, le meilleur moyen, le plus radical et le plus pacifique, c'est de ne plus faire aucun enfant !

Mais revenons à la bédé :