samedi 30 mars 2013

La Meilleure Danse

En septembre 2011, le groupe M6 propose sur sa chaîne de la TNT, W9, un concours de danse, intitulé "La Meilleure Danse", présenté par Stéphane Rotenberg.

Un jury, composé de Marie-Agnès Gillot, Rehda et Franco Dragone, sélectionne les candidats et les qualifie pour la finale.
Là, c'est le vote du public qui fait la décision.

La première saison rencontrant un succès remarquable pour la TNT, M6 programme la seconde sur son antenne, en prime time.

Mais cette fois, c'est l'"échec industriel" comme on dit ailleurs.
Déprogrammée en urgence et rendue à W9 après 4 émissions, la fin de la série ne réunit pas davantage de téléspectateurs.
Mais, sur la TNT, on parle de succès !

C'est ainsi qu'une troisième saison serait en pré production pour une diffusion courant 2013.

Pendant l'un de ces shows, un artiste Lazaro C.Costa a proposé un numéro assez osé pour une émission réputée familiale et diffusée en début de soirée.

Jugez vous même :

video

jeudi 28 mars 2013

Frank Hadow


Patrick Francis Hadow est un britannique, né le 24 janvier 1855 à Regent'sPark et décédé le 29 juin 1946 à Bridgwater (Somerset).

Parti s'établir à Ceylan, alors Colonie de la Couronne, il y acquiert et exploite une plantation de café.

En vacances en Grande Bretagne en 1878, il s'inscrit, sur un coup de tête, au second Tournoi de Tennis de Wimbledon.


Il réussit à se propulser en finale contre le tenant du titre, Spencer Gore.
Ce dernier, volleyeur réputé, est favori.
Pourtant, Hadow utilise pour le première fois un coup alors inédit : le lob.
Passant régulièrement son adversaire qui monte au filet, Frank Hadow l'emporte finalement sur le score net de 7-5, 6-1, 9-7.


Sollicité pour défendre son titre, il aurait répondu :
"No sir . It's a sissy's game played with a soft ball ! "

S'il ne rejouera plus jamais au tennis, il s'illustra dans des safaris en Afrique et surtout comme joueur de cricket tant à Ceylan que dans le Middlesex.

Aussi incroyable que cela paraisse, ce gentleman tennis-player détient trois records :

Il est le seul champion de Wimbledon invaincu de toute sa carrière.
Il détient le meilleur ratio participation/victoire de tous les temps.
Et bien évidement, celui de la carrière la plus brève de l'Histoire...

lundi 25 mars 2013

C'est d'ici que Calo nous écrit


Plusieurs artistes ont remercié leurs fans en leur dédicaçant une chanson.

Calogéro, avec la complicité du génial Jean-Jacques Goldman, pour les paroles, a composé cette fresque musicale, somptueusement orchestrée, qu'il a offert en bonus à son disque de versions symphoniques de ses chansons :

"C'est d'ici que je vous écris"

video

dimanche 24 mars 2013

Quizz - Drapeau

Savez vous qu'il existe un drapeau unique parmi les quelques trois cents oriflammes officiels qui existent tout autour de la planète ?

Cet emblème national est en effet le seul à présenter une différence entre son côté face et son revers.

Le drapeau du Paraguay est composé de trois bandes, rouge, blanche et bleue avec au centre un cercle qui représente, sur le devant, les armes du pays


et au revers, la devise nationale "Paz y Justicia" entourant un lion assis devant une pique couronnée d'un bonnet phrygien.



jeudi 21 mars 2013

Le Canard à l'Orange

Jean Poiret était un comédien et auteur raffiné et subtil qui maniait l'humour "british" comme peu en sont capables en France.

Il a sur donner un relief particulier à tous les textes qu'il a interprété par son phrasé unique et sa verve comique inégalée.

Il a tout spécialement transfiguré l'adaptation que Marc-Gilbert Sauvageon a produit de la pièce de William Douglas-Home, "The Secretary Bird", dont le titre français est "Le Canard à l'Orange".

Pas besoin de vous propose un résumé de l'action, tout est dit dans la scène d'exposition qui ouvre la pièce.

Voici donc, la version de Maître Poiret en compagnie de la ravissante Christiane Minazzoli dans la réalisation télévisée de1979, dirigée par André Flédérick :


video

vendredi 15 mars 2013

Benito di Paula


Benito di Paula (de son nom de baptême Uday Vellozo) est né le  1941 à Nova Friburgo (Rio de Janeiro).

Auteur compositeur et interprète, il se fait connaître dès le début des années 70 au niveau national brésilien.

En 1974, sa chanson "Charlie Brown" remporte un succès international et occupe les hits parades européens.

video

Impliqué aujourd'hui dans la défense de l'environnement, Benito di Paula a également composé cette ravissante balade pour la protection des papillons brésiliens, si particuliers, "Proteçao as borboletas" :

video

mardi 12 mars 2013

Jean Teulé


« Nos suicides sont garantis. Mort ou remboursé ! »

Jean Teulé est né à Saint Lô (Manche) le 26 février 1953.
Journaliste, chroniquer télé dans les émissions littéraires de Bernard Rapp, il s'est fait connaître comme auteur de bandes dessinées à partir de la fin des années 70 jusqu'à aujourd'hui.
Mais il est également - et surtout pour certains - romanciers.


Examinant au scalpel les comportements humains individuels et sociaux aussi bien à travers l'Histoire que dans notre quotidien, Teulé manie un humour "british", détaché et subtil, plus dans le fonds que dans le forme, encore que sa prose ne soit pas exempte de bons mots et de formules savoureuses.

Pour preuve,

Le Magasin des Suicides


La famille Tuvache était d'abord composée de quatre personnages : les parents, commerçants, vendent des produits permettant de se suicider, faisant tout pour écouler leur marchandise ; le fils aîné, dépressif mais extrêmement créatif, vit en solitaire, s'isolant du monde extérieur ; quant à sa sœur, elle est une adolescente mal dans sa peau et complexée.
Tout chamboula lors de la naissance du petit dernier, Alan, lui et sa « cruelle » joie de vivre…

Extraits

« - C’est cher ? se renseigne l’enseignant.
- Le tout, trois cent euros-yens.
- Ah quand même ! Est-ce qu’on peut payer …
- A crédit ? demande le commerçant. Chez nous ? Vous plaisantez, pourquoi pas une carte de fidélité !
- C’est que c’est un investissement.
- Ah bien sûr, c’est plus onéreux qu’un bidon de napalm mais, après tout, ce sera votre dernière dépense… Sans compter que c’est l’aristocratie du suicide, le seppuku. Et je ne dis pas ça seulement parce que mes parents m’ont prénommé Mishima.
Le client hésite.
- J’ai peur de ne pas avoir le courage … avoue le prof dépressif en soupesant le tanto. Vous ne faites pas de service à domicile ?
- Oh non !! s’indigne M. Tuvache. On n’est pas des assassins, tout de même. Vous rendez-vous compte, c’est interdit. Nous, on fournit ce qu’il faut mais les gens se débrouillent. C’est leur histoire. On est là juste pour rendre service en vendant des produits de qualité, poursuit le commerçant qui conduit le client vers la caisse.

Et, pliant soigneusement le kimono qu’il glisse avec le sabre dans un sac d’emballage, il se justifie :
- Trop de gens agissent en amateurs… Vous savez que sur cent cinquante mille personnes qui font la tentative, cent trente huit mille se ratent. Ces personnes se retrouvent souvent handicapées sur des chaises roulantes, défigurées à vie tandis qu’avec nous… Nos suicides sont garantis. Mort ou remboursé ! Allez, allez, vous ne regretterez pas cet achat, un athlète comme vous !… Vous respirez un bon coup et hop là ! Et puis, comme je dis toujours on ne meurt qu’une fois, alors autant que ce soit un moment inoubliable. »

"- Je vous parle de ça, reprend Lucrèce, parce que je vous voyais tout à l'heure lever les yeux vers la frise de petits tableaux, tous à la même taille, que nous accrochons au mur, côte à côte sous le plafond.
- Pourquoi représentent-ils chacun une pomme ?
- A cause de Turing, justement. L'inventeur de l'ordinateur s'est suicidé d'une drôle de manière. Le 7 juin 1954, il a trempé une pomme dans une solution de cyanure et l'a posée sur un guéridon. Ensuite, il en a fait un tableau puis il a mangé la pomme.
- Sans blague !
- On raconte que c'est pour cette raison que le logo d'Apple représente une pomme croquée. C'est la pomme d'Alan Turing.
- Oh ben ça... au moins je ne mourrai pas idiote.
- Et nous, poursuit Lucrèce qui ne perd pas le sens du commerce, à la naissance de notre cadet, nous avons confectionné ce kit de suicide.
- Qu'est-ce que c'est ? S'approche la cliente intéressée.
Mme Tuvache lui fait l'article :
- Dans cette pochette plastique transparente, vous voyez que vous avez une petite toile montée sur châssis, deux pinceaux (un gros, un fin), quelques tubes de couleurs et bien sûr la pomme. Attention, elle est empoisonnée !... Et ainsi, vous pouvez vous tuer à la manière d'Alan Turing. La seule chose qu'on vous demandera, si vous n'y voyez pas d'objection, c'est de nous léguer le tableau. On aime bien les accrocher, là. Ça nous fait des souvenirs. Et puis, c'est joli toutes ces pommes alignées sous le plafond. Ça va bien avec le carrelage de Delft au sol. On en a déjà soixante-douze. Quand les gens attendent à la caisse, ils peuvent regarder l'expo.

C'est ce que fait la grosse cliente :
- Il y en a dans tous les styles...
- Oui, certaines pommes sont cubistes, d'autres presque abstraites. La pomme bleue, ici, était celle d'un daltonien.
- Je vais vous prendre ce kit de suicide, soupire la grosse dame au cœur battant une marche funèbre. Ça complètera votre collection."

"Moi, souvent le soir, soulevant le rideau de notre chambre, je les regarde tomber des tours de la cité.Le parpaing à une cheville, on dirait des étoiles filantes. Lorsqu’ils sont nombreux, les nuits de défaite sportive par l'équipe locale, on croirait du sable qui coule des tours.C'est joli."

Ce court roman a été adapté en 2012 par Patrice Leconte et Jean Teulé dans un film d'animation, présenté en avant première au Festival de Cannes la même année :

video

samedi 9 mars 2013

Rancinan



Né à Talence (Gironde) le 18 février 1953, Gérard Rancinan s'est passionné pour la photographie dès son plus jeune âge.
Embauché à 18 ans par le journal Sud-Ouest, il réalise très vite des reportages sur l'actualité internationale.
Remarqué par l'agence de presse Sygma en 1973, il en rejoint l'équipe et s'oriente vers le reportage sportif et cinématographique.

Il remporte plusieurs prix internationaux et quitte l'agence en 1986 pour fonder sa propre société de production photos.
Devant le succès foudroyant, il s'effraie et prend ses distances avec le photo-reportage.

Il se lance dans la composition artistique et rencontre une audience immédiate.

Aujourd'hui considéré comme un des photographes majeurs de la planète, Gérard Rancinan parcourt le monde pour ses créations et ses reportages toujours teintés de recherche artistique.













mercredi 6 mars 2013

Richard


Cette oeuvre du grand Léo Ferré, c'est, pour moi, plus qu'une chanson.

C'est un souvenir d'étudiant.
C'était au début des années 70, je fréquentais l'Université Paris IV Sorbonne, préparant un DEUG de philosophie. La majorité des cours se déroulait à l'annexe, Porte de Clignancourt.

Sur la rue de Clignancourt se trouve un café où, en compagnie d'un condisciple, militant maoïste convaincu - il me traitait de "libéral", insulte suprême, et me promettait "la première charrette" quand viendrait "le Grand Soir" - nous refaisions le monde devant un verre de Muscadet et récitions des extraits de textes de Ferré, dont il était un fan plutôt atypique.

C'est là que nous sommes convenus que "Richard" parlait en quelque sorte de gens comme nous.

Nous avons finis par surnommer "Monsieur Richard" un petit monsieur, consommateur falot et discret, habitué du troquet que nous croisions à chacune de nos libations politico-littéraires.

Cette rêverie nostalgique, cette antienne poétique et lancinante, c'est toute ma jeunesse, entre espérances et soif d'absolu, entre recherche d'amour anarchique et  philosophie de comptoir...


video

lundi 4 mars 2013

In da frigidaire

Sur le site de bd en lignes "Lapin" on trouve des comics sympathiques à l'humour parfois particulier, voire limite, mais en tout cas jamais vulgaire.

J'aime bien la création originale de JaSp qui décrit les aventures frigorifiques d'un yaourt périmé, d'un flacon de ketchup, un oeuf, une bouteille de Coca Cola, un chocolat liégeois et une cuisse de poulet.

Réalisé sur ordinateur, en pixels, voici la première bande dessinée qui explore un des endroit les plus ordinaires de notre quotidien, le réfrigérateur.

Mais quelle vie insoupçonnée dans cette armoire à froid...


Some drugs


Dégel


Le retour du miel


Michel dessine


Pas con l'oeuf


Des horizons inimaginables


Champomy


Les plus meurtriers...


Le nouveau #5


Va te faire cuire un oeuf

Le nouveau #4


samedi 2 mars 2013

Hard job


Jouer les modèles nus pour une classe d'apprentis dessinateurs peut mettre dans une situation embarrassante, surtout les garçons.

Ce petit clip publicitaire pour le parfum féminin "Impulse" nous le montre avec le sourire :

video

On notera que la réaction la plus enthousiaste vient d'un autre homme...