vendredi 30 septembre 2011

Demain, les chiens

Un des plus célèbres romans de SF du monde et peut être même - osons le mot - un livre mythique.

8 nouvelles qui forment le tableau d'un futur possible.
  • La cité (City)
  • La tanière (Huddling Place)
  • Le recensement (Census)
  • Les déserteurs (Desertion)
  • Le paradis (Paradise)
  • Les passe-temps (Hobbies)
  • Esope (Aesop)
  • Un moyen bien simple (The Simple Way)
Le 4ème de couverture de la réédition de 2002 précise :


La présente édition propose pour la première fois, à nous autres chiens du monde entier, huit récits hautement symboliques qui, depuis des millénaires, sont l'objet de débats au sein de notre société.
Leur origine même est un mystère. Que faut-il voir à travers la figure emblématique de "l'Homme" ? Que recouvrent des concepts aussi étrangers à notre culture que ceux de "Cité" ou de "Voyage dans les étoiles" ?
Quoi qu'il en soit, il est indéniable que la transmission de ces récits aura marqué de son empreinte notre civilisation canine. Il nous a donc semblé indispensable de coucher enfin par écrit la tradition orale. Mythe ou réalité, la question reste entière. Dans sa sagesse, le lecteur tranchera.

L'homme a déserté la Terre et en a confié la garde à son plus fidèle compagnon, les chiens.
Ceux-ci s'interrogent : l'homme a-t--il seulement existé ou n'est ce qu'une légende destinée à expliquer l'origine de leur civilisation...

L'auteur génial de cette série d'histoires, c'est l'américain Clifford Donald Simak, né le 3 août 1904 à Millville (Wisconsin) et mort le 25 avril 1988 à Minneapolis (Minnesota).
Respect.

jeudi 29 septembre 2011

Gaston

Né à Etterbeek (Belgique) le 3 janvier 1924, André Franquin est décédé le 5 janvier 1997 à Saint Laurent du Var.
C'est peu de dire qu'il était une star de la bande dessinée franco-belge.
Il s'inscrit au Panthéon de son art pour avoir repris avec génie le personnage de Spirou et de son complice Fantasio. Il leur adjoindra un animal devenu mythique, le Marsupilami.
Mais son plus grand titre de gloire c'est d'avoir donné naissance à l'archétype du tire-au-flanc par excellence, Gaston Lagaffe.
Quelques planches en guise d'hommage :







mardi 27 septembre 2011

A te

Laissez vous embarquer dans cette splendide bal(l)ade due au talent de  
Lorenzo Cherubini, dit Jovanotti
pionnier du rap et du hip-hop transalpins, né le 27 septembre 1966 à Rome.
Felice compleanno, bello !

"A te"

video

lundi 26 septembre 2011

Vaucluse

Un dernier petit air de vacances...
Apt : le marché

Apt

Encore Apt
Forcalquiers

Fontaine de Vaucluse
Montélimar

Reillane
Saint Saturnin
Saignon
L'Isle sur la Sorgue

dimanche 25 septembre 2011

Les Feux de Montréal

La ville de Montréal organise depuis 1985 un Concours International d'Art Pyrotechnique dans le parc d'attraction La Ronde, sur l'Ile Sainte-Hélène, au centre du Saint-Laurent, créée pour l'Exposition Universelle de 1967.
Patronnée par l'équivalent local de la Française des Jeux, la compétition s'intitule officiellement,
"L' Internationale des Feux Loto-Quebec".
De juin à août, c'est un grand rassemblement populaire le long du fleuve, sur les ponts et dans le parc de la Ronde.
Chaque année, les 8 compétiteurs proposent un vrai spectacle pyromusical qui réunit environ 6 millions de spectateurs sur les deux mois du Concours.
Voici la prestation suédoise de la Suède en 2010, pays qui termina deuxième et reçut le Jupiter d'argent.

video



video

vendredi 23 septembre 2011

Kangta

On a beaucoup parlé de la Corée du Sud ces derniers jours, à propos des Championnats du Monde d'Athlétisme.
Je vous propose d'y rester pour une escapade, musicale celle là.
An Chil Hyun est un chanteur, auteur compositeur, né en 1979, qui s'est fait connaitre au sein du boys band H.O.T. à partir de 1996.
Il compose une centaine de chansons pour le groupe et quelques autres artistes coréens.
H.O.T. se dissout en 2001 et An prend le nom de scène de Kangta et commence une carrière solo avec l'album "Polaris" dont voici le titre éponyme :

video

jeudi 22 septembre 2011

The Murdoch Mysteries

Les Enquêtes de Murdoch est une série canadienne, créée par Maureen Jennings et diffusée à partir du 13 mai 2004 sur CityTv.
Le rôle principal est tenu par le très sexy Yannick Bisson qui incarne William Murdoch, un inspecteur de police de Toronto de la fin du XIXème siècle, féru de sciences, et qu'on peut qualifier d' Expert d' avant les Experts.
Il doit faire face au scepticisme de son supérieur et à la curiosité partagée de la médecin légiste Julia Ogden.
On appréciera également le caractère de son assistant George Crabtree, aux idées originales et capable d'initiatives payantes.
L'époque n'était pas autant plombé que la nôtre par le respect de la vie et la nécessité de "rendre justice" aux victimes : ici, on pourchasse les criminels uniquement parce que c'est ainsi que la société fonctionne, sans état d'âme superflu ou considération moralisante.
Arrosez l'ensemble d'une large dose d'humour anglo-canadien et vous passerez un très bon moment.
Ah, j'oubliais, France 3 semble s'être enfin décidé à donner pleinement sa chance à cette série : alors le dimanche soir, oubliez le film de TF1 et savourez...


video

mardi 20 septembre 2011

Jared French

Jared French (1905-1988) a reçu un Bachelor of Arts à Amherst College en 1925 et commencé une carrière de peintre avec des oeuvres qu'on rattache au courant "magic realism".
Ses créations, à la limite du naïf, nous accueillent dans un univers étrange et coloré. Elles nous racontent une histoire, mais laquelle ?












lundi 19 septembre 2011

Pour le plaisir

Aujourd'hui j'ai juste envie de rendre hommage à une personnalité de la télévision, parfois moquée, mais que je trouve personnellement très sympathique et que j'admire pour son enthousiasme communicatif d'animateur d'un jeu qu'il présente depuis 23 ans : "Questions pour un champion" !
Car, au bout d'un si long mandat, manifester autant d'intérêt pour les candidats et lancer les questions comme si l'avenir du monde en dépendait, mais sans jamais se départir de son sourire et de sa bonne humeur, c'est avoir un réel talent !


Ronan Lepers, dit Julien Lepers, est né à Paris le 12 août 1949 (et oui, il ne les fait pas, non ?).
Outre ses animations télé ou radio, il est aussi auteur et compositeur de chansons.
La plus connue, c'est bien sur celle-ci.
Paroles de Vline Buggy
Musique de Julien Lepers
Interprétée par Herbert Léonard
"Pour le plaisir"

video

samedi 17 septembre 2011

Le Sixième Jour

Je vous ai déjà parlé d' Andrée Chedid et de Dalida.

Le cinéaste égyptien Youssef Chahine a réuni indirectement ces deux femmes en réalisant en 1986 une adaptation du roman de la première et en confiant le rôle principal à la seconde.

"Le Sixième Jour" raconte l'histoire d'une lavandière, déçue par son mariage, et qui doit prendre soin de son petit-fils au cours d'une épidémie de choléra qui ravage la ville du Caire. Sa lutte contre la maladie la conduira a s'affirmer comme une femme par delà la mère...

Ce rôle fut l'unique prestation de Dalida dans un film "occidental", non chanté. Elle y révélait ses talents de tragédienne avec beaucoup de conviction.

video

vendredi 16 septembre 2011

Alfred Beau

Sur la route de Loctudy, l'an dernier, nous avons découvert le manoir de Kérazan.
Cette demeure seigneuriale dont la construction débute au XVIème siècle et s'achève au XVIIIème, propriété de l'Institut de France est aussi un musée qui renferme une remarquable collection de faïences bretonnes.
Parmi elles, des oeuvres d'Alfred Beau, peintre et céramiste, né à Morlaix en 1829 et décédé à Quimper en 1907.
Deux exemples de plaques :


et surtout, la merveille, le violoncelle en faïence, véritable joyaux :



mercredi 14 septembre 2011

Du grand écran à la scène : 1 - Spiderman

On connait tous Peter Parker, alias Spiderman, l'Homme-Araignée.
Né en 1962 dans le numéro 15 du comic "Amazing Fantasy", ses papas sont Stan Lee pour le scénario et Steve Ditko pour les dessins.
Sa popularité est immédiate, si bien que le héros a sa propre revue dès 1963.
Deux séries télévisées, l'une américaine et l'autre japonaise, seront tirées de cette bédé dans les années 70.
3 films sont sortis des studios hollywoodiens dans les années 2000, et pas moins de 5 séries animées pour la télévision.
Ne restait donc plus que la scène !
C'est chose faite depuis ce printemps 2011, grâce à Bono, le leader du groupe U2 qui en a écrit les paroles et la musique avec la groupe The Edge.
Reeve Carney endosse le costume de Peter Parker et Jennifer Damiano celui de Mary-Jane.

Spider-man, Turn off the dark est un show musical controversé car très très couteux, mais aussi très spectaculaire ! A tel point que plusieurs accidents ont eu lieu au cours des répétitions, provoquant le report de la première de plusieurs mois.
Mais à en juger par ce teaser le spectacle est bel et bien là ! Quant à la musique, c'est du U2 pur sucre, on aime ou on aime pas, mais ça peut le faire comme on dit en djeunz !

video

mardi 13 septembre 2011

Eloge de l'Oisiveté


Ce court essai publié une première fois en 1919 puis en 1932 légèrement remanié est à la hauteur de son sujet.
Il ne compte en effet que 5026 mots sur une vingtaine de pages.
Son auteur est un original.


Bertrand Arthur William Russell, 3ème comte Russell, est né le 18 mai 1872 à Trellech (Monmouthshire) et mort le 2 février 1970 à Penrhyndeudraeth (Pays de Galles).
Sa curiosité l'a conduit à explorer plusieurs domaines intellectuels : mathématicien, logicien, philosophe, épistémologue, moraliste et même homme politique britannique.
Mais revenons au sujet de cet article.


En bon aristocrate anglais, Bertrand Russell se livre avec détachement et ironie à une critique en règle d'une des valeurs principales de notre civilisation, le travail.
En voici le début :

Ainsi que la plupart des gens de ma génération, j'ai été élevé selon le principe que l'oisiveté est mère de tous les vices(...)Cependant, si mes actions ont toujours été soumises à ma conscience, mes idées,

en revanche, ont subi une révolution. En effet, j'en suis venu à penser que l'on travaille beaucoup trop de par le monde, que de voir dans le travail une vertu cause un tort immense, et qu'il importe à

présent de faire valoir dans les pays industrialisés un point de vue qui diffère radicalement des préceptes traditionnels(…)
Pour parler sérieusement, ce que je veux dire, c'est que le fait de croire que le TRAVAIL est une vertu

est la cause de grands mots dans le monde moderne, et que la voie du bonheur et de la prospérité passe par une diminution méthodique du travail.

Et d'abord, qu'est-ce que le travail ?
Il existe deux types de travail : le premier consiste à déplacer une certaine quantité de matière se trouvant à la surface de la terre, ou dans le sol même ; le second, à dire à quelqu'un d'autre de le faire.
Le premier type de travail est désagréable et mal payé ; le second est agréable et très bien payé. Le second type de travail peut s'étendre de façon illimitée : il y a non seulement ceux qui donnent des ordres, mais aussi ceux qui donnent des conseils sur le genre d'ordres à donner.
Normalement, deux sortes de conseils sont donnés simultanément par deux groupes organisés : c'est ce qu'on appelle la politique. Il n'est pas nécessaire pour accomplir ce type de travail de posséder des connaissances dans le domaine où l'on dispense des conseils : ce qu'il faut par contre, c'est maîtriser l'art de persuader par la parole et par l'écrit, c'est-à-dire l'art de la publicité.


Plongez vous dans cette délectable réflexion que l'évolution sociétale et technologique n'ont pas rendu moins pertinente mais au contraire, ont conforté jusqu'à en faire un véritable programme radical pour des élections à venir, tous régimes politiques confondus.

dimanche 11 septembre 2011

Adieu Berthe

"Room service" est une pièce anglaise signée John Murray et Allen Boretz  qui a été adaptée par Albert Husson et Francis Blanche sous le titre d'"Adieu Berthe".
Elle fut présentée dans le cadre du cycle "Au théâtre ce soir" le 20 juin 1970.
Francis Blanche qui jouait le rôle principal, improvisait chaque soir, si bien que les spectateurs ne savait jamais à quelle heure ils allaient quitter le théâtre.
D'une durée initiale d'environ 1h45, la pièce s'étira un soir pendant 3 heures tant Blanche était en verve !

video

samedi 10 septembre 2011

Fernando

Cette merveilleuse balade du groupe ABBA, était à l'origine - en suédois - une chanson d'amour dans laquelle le chanteur console un ami de la perte de son amour.
Sortie en 1975, elle fut traduite en anglais l'année suivante avec un sujet bien différent : le narrateur évoque, en compagnie de Fernando, leurs jeunes années, quand ils combattaient ensemble dans l'armée de Zapata pour faire triompher la révolution mexicaine en 1910.
Ce titre devint numéro 1 dans 13 pays et le single se vendit à plus de 10 millions d'exemplaires à travers le monde !

video

jeudi 8 septembre 2011

Auroville

La cité d' Auroville est située à une dizaine de kilomètres au nord de Pondicherry en Inde.

Elle a été fondée selon les principes du guru Sri Aurobindo Ghose (1872-1950),


par sa compagne Mirra Alfassa Richard (1878-1973), plus connue sous le nom de "La Mère",

en 1968 selon les plans de l'architecte Roger Anger.







Elle a pour vocation d'être « le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ».Soutenue par l'UNESCO et reconnue par le gouvernement indien qui lui a accordé un statut d'autonomie particulier, Auroville accueillait, en 2010, 2237 habitants venus de 124 pays.

Un extrait des textes de Sri Aurobindo :
« Une immobilité de feu éveille les cellules assoupies,
Une passion de la chair devenue esprit,
Et finalement, merveilleusement, s'accomplit
Le miracle pour lequel notre vie fut faite.
Une flamme dans une blanche coupole silencieuse
Apparaît, les faces de la lumière immortelle,
Les membres radieux qui ne connaissent ni la naissance ni la mort,
La poitrine qui allaite le premier-né du soleil
Les ailes qui battent dans les silences ardents de la Pensée,
Les yeux qui plongent dans l'Espace spirituel.
Les centres cachés de notre force divine
S'ouvrent comme des fleurs dans une atmosphère céleste ;
Le mental s'arrête, saisi par le Rayon suprême,
Et même ce corps éphémère, alors, peut sentir
L'amour idéal et le bonheur sans ombre [...] »