dimanche 30 janvier 2011

Andres Escobar

Le football est un sport, disent-ils. Rien qu'un sport.

Lors de la Coupe du Monde de Football 1994, aux Etats-Unis, de l'avis de nombreux spécialistes, l'équipe de Colombie est un des outsiders sérieux de la compétition.

Hélas, elle rate complètement son premier match de poule contre la Roumanie et s'incline 3 à 1.
Le 22 juin, elle affronte le pays organisateur, les USA.

A la 35ème minute, un joueur américain excentré fait une passe en profondeur à un coéquipier démarqué au second poteau.
Le défenseur Andres Escobar, surnommé "El Caballero de la Cancha", 50 sélections en équipe nationale colombienne et un des joueurs vedettes de l'Atletico Nacional de Medellin, tacle le ballon pour le dévier en corner.
Malheureusement, il prend son gardien, Oscar Cordoba, à contre-pied et le ballon finit au fond des filets. Un second but scellera la victoire nord américaine, en dépit d'un retour de la Colombie, 2 à 1. L'équipe sudaméricaine est éliminée dès le premier tour, avant même de disputer son dernier match !


Escobar rentre au pays avec ses coéquipiers et le 2 juillet 1994, il décide d'aller boire un verre dans un bar de Medellin, El Indio, avec sa fiancée et des amis.
Trois individus éméchés le reconnaissent et le prennent à parti. Escobar ne répond pas et quitte le bar. Les amis se séparent et alors qu'il va remonter dans sa voiture avec sa fiancée, les trois ivrognes les rejoignent et les insultes pleuvent jusqu'à ce que Humberto Munoz Castro sorte un revolver et fasse feu à 12 reprises sur le footballer en criant à chaque tir : "Gooooooool" !

Contrairement à ce que certains laisseront entendre, tant en Colombie que dans le Monde du Football en général, l'indignation est générale dans le pays et ce sont 120 000 personnes qui défileront lors des obsèques d'Andres.

Les autorités colombiennes de l'époque, corrompues au dela de toute imagination, n'ont jamais voulu reconnaitre autre chose dans ce meurtre que l'acte d'un ivrogne ayant agi seul.
A la trappe le fait que les deux autres personnes présentes sur les lieux du drame aient été les employeurs du tueur. Oublié qu'ils avaient notoirement partie liée avec les paris clandestins contrôlés par les Cartels de la drogue.
Le but contre son camps d'Escobar leur avait fait perdre beaucoup d'argent vue la cote de la Colombie au début de la compétition.
Condamné à 43 ans de prison pour son crime, Munoz Castro n'en effectua que 11 et fut libéré en 2005 pour bonne conduite.

On savait depuis le drame du Heysel que le football est une activité de barbares sanguinaires.
C'est aussi un business pourri jusqu'à la moelle qui peut, à l'occasion, appliquer la peine de mort.

Le football est un sport, disent-ils...

samedi 29 janvier 2011

Brother & Brother

Dans certains milieux, il est de bon ton de louer l'esprit Canal + quand on parle de pseudo humoristes qui confondent méchanceté et humour.
Pourtant, cette chaîne peut aussi se vanter d'avoir découvert une perle rare.

Brother & Brother est un programme court, créé sur le net par Jean-Michel Hua en 2005.
.
Avec trois copains de l'auteur, issus comme lui du monde de la grande entreprise, il réalise cette chronique au vitriol d'une multinationale dont l'activité - bien que non précisée - semble être le conseil en management.

Repéré par Terence Films, le programme est diffusé par la chaîne cryptée à partir de 2006 tous les samedis à 13h40 dans une version retournée avec les moyens télé mais dont les dialogues sont rigoureusement les mêmes.

Pour tous ceux qui pensent encore que le capitalisme est le meilleur moyen pour l'être humain de s'épanouir...

1- Film institutionnel :

video
2- Repositioning :

video
3- CV Anonyme :

video
4- Handicap :

video

5- Bottom line :

video

jeudi 27 janvier 2011

La Maritza


La Maritsa (orthographe officielle) est un fleuve des Balkans, long de 480 km, qui arrose la Bulgarie et sert de frontière entre la Grèce et la Turquie d'Europe.

C'est aussi une chanson de variété, écrite par Pierre Delanoë pour les paroles et Jean Renard pour la musique.
Créée par Sylvie Vartan en 1968, elle qui sert très souvent de conclusion à ses spectacles.

Variété, "La Maritza" ?
Pour moi c'est un hymne.

Ca commence par un petit air de violon venu du fin fonds des Balkans, et une voix de petite fille qui brosse à grands traits, avec des mots simples, des images fortes d'un passé révolu.
Après un tourbillon musical endiablé, la voix revient, plus posée, plus sure : elle nous parle de départ, d'exil.
Puis nous murmure la nostalgie de l'enfance avant de s'embarquer sur un nouveau cyclone musical qui s'arrête brusquement, laissant son interprète figée, défiant l'adversité du noir de la salle comme le symbole déterminé de tous les déracinés, de tous les exilés.
Et le public, qui a cessé pour un court instant de marquer la mesure, explose en applaudissements qu'elle recueille à pleines brassées, comme autant de roses de sa Bulgarie natale.

C'est comme ça que j'ai toujours ressenti "La Maritza".

video

Je dédie cet article à Gérard N., adorateur patenté de Sylvie...

mercredi 26 janvier 2011

La Cinquième Saison

David Drouard est un chorégraphe français né à Laval en 1975.
Il se forme dans différentes compagnies de renom.
Il reçoit plusieurs prix nationaux et internationaux, dont le prix Noureev en 2000.
En 2004 il créé sa propre troupe, La Compagnie Chantier qui s'établit au théâtre de Laval.

2007 voit la présentation de "La Cinquième Saison" dont voici un extrait .

video

lundi 24 janvier 2011

Jeu de Plage

Ah la télé britannique!
Celle qui produit de si beaux documentaires animaliers, scientifiques ou sociétaux !
Et des séries tellement dérangeantes, acerbes ou iconoclastes !
Mais la télé anglaise c'est aussi des programmes "pour djeunz" tels que celui-ci, intitulé "Wudja Cudja" sur ITV...
Tout le bon goût de nos voisins d'Outre Manche résumé en 1 minute 46 !

video

dimanche 23 janvier 2011

Richard Walley


Richard Barry Walley est un artiste australien d'origine nyoongar, né en 1953.

Scénographe, designer, écrivain, musicien, danseur et acteur, il est aussi producteur de programmes télévisés dans lesquels, comme dans toutes ses activités artistiques, il promeut la culture et l'art du peuple aborigène.
Il est une des vedettes de la scène australienne. Il est en outre reconnu internationalement : Grèce, Slovénie, Japon, Mexique, aux Etats-Unis et au Canada. Il s'est même produit devant la Reine Elizabeth II au Royal Albert Hall.
Il a également participé à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

Voici un extrait de son oeuvre musicale, inspirée de la tradition mais dans une optique moderne.

video

vendredi 21 janvier 2011

Fanny Ardant

Fanny Marguerite Judith Ardant est née à Saumur (Maine et Loire), le 22 mars 1949.
Elle se fait remarquer au théatre dès 1976 et devient l'interprète de François Truffaut dont elle a été la dernière compagne.

Parfois éthérée, souvent à la limite du rationnel, sa diction unique en fait un caractère à part entière de la scène française. Ses analyses de ses personnages sont toujours passionnantes par leur profondeur qui dépasse de loin le discours convenu de ce genre d'exercice médiatique.

Un premier exemple : son rôle de Pierrette dans "Huit Femmes" de François Ozon d'après la pièce de Robert Thomas.

video

Un autre aspect, la comédie satirique : Eva dans le génial "Pédale Douce" de Gabriel Aghion.

video

Enfin, un moment de pure émotion : sa personnification de Maria Callas dans "Callas Forever" de Franco Zeffirelli. Même imaginaire, cette scène donne la chair de poule et fait toucher du bout du coeur le drame que fut la fin de la vie de la diva...

video

jeudi 20 janvier 2011

Vestiges

Que reste-t-il des grandes expositions universelles qui ont fleuri un peu partout sur la planète depuis le XIXème siècle ?
Certaines ont laissé des monuments qui sont devenus des symboles pour les villes qui les ont accueillies.

Quelques exemples que vous reconnaîtrez...

Bruxelles 1958

Lisbonne 1998

New York 1964

Montréal 1967

Paris 1900

Osaka 1970

mardi 18 janvier 2011

Vitas

Vitali Vladassovitch Gratchiov, est né à Daugavpils (Lettonie) le 19 février 1981.

Plus connu sous son nom de scène, Vitas, c'est un auteur-compositeur-interprète de nationalité russe.
Il est également acteur et styliste.

Sa musique est un mélange de folklore, de pop et de classique. Doué d'une voix peu commune, ses productions sont difficilement classables.

Voici la vidéo du titre qui l'a rendu célèbre en Russie puis dans toute l'Asie avant de chanter en duo avec des artistes comme Lucio Dalla et Demis Roussos.

"Opera 2 "

video

lundi 17 janvier 2011

Tarsila do Amaral

Tarsila do Amaral est une artiste peintre brésilienne.

O pescador

Née à Capivari, le 1er septembre 1886, dans la famille d'un riche planteur de café, elle vient à Paris en 1920 pour suivre des cours dispensés par Fernand Léger, entre autres artistes de l'époque.

Carnaval
O mamoeiro
A gare
Elle développe un style personnel, coloré et inspiré des traditions de son pays.De retour au Brésil avec celui qui est devenu son mari, Oswald de Andrade, elle y donne naissance à l'école dite moderniste.

Abaporu

Antropofagia
Cartao postal

En butte au succès du surréalisme, elle se tourne vers le réalisme et adhère au Parti Communiste.

Operario
Après la seconde Guerre mondiale, elle revient à l'onirisme et à l'imaginaire et commence à goûter à la notoriété.

Lua
Sono

Elle s'éteint le 17 janvier 1973 à Sao Paulo.

samedi 15 janvier 2011

Tarjei Vesaas

Poète norvégien, né en 1897 à Vinjem (province de Telemark) et mort en 1970 à Oslo.

Les collines de chez moi

Je salue les fleurs,
je salue les pierres,
je salue les collines,
je salue les vieilles gens
à la vie dure
imprimée sur leur visage.

Elles disent :
heureusement, tu es de retour
Nous avons pensé à toi.
Je suis surpris d'entendre ces mots.
Le visage d'en face
est comme un billot cordial.

À la fin, je me sens
vraiment rentré chez moi.

Calme est la surface

Calme est la surface
au pays des flammes,
rien n'est visible,
tout est en équilibre.

Mais des choses ont cours
à cet instant,
tel l'éboulement chaud
au cœur des montagnes.
Ils le savent, les rares
qui ont vu à travers les fissures
et senti la chaleur frapper.

Les gens sont attirés par les gens
dans une faim de flammes sur plus de mille lieues
- et, les yeux dans les yeux,
l'un pour l'autre, perdent soudain l'incertitude
quant à la vérité sur la profondeur du feu
et la rencontre sauvage des flammes.


Plus court que court, toutes les choses durent quand même.
Tout dure plus longtemps - près d'une multitude innombrable.
Strident, le jour de la moisson chante en juillet.
Quiconque a atteint
le soleil est tombé.
D'étranges odeurs brûlent, enivrent le cœur
dans le rêve et les visions sauvages du soir.
L'œil du dieu repose
sur la terre en miettes.

Au plus profond du royaume
de nouveaux scarabées foulent de vieux restes,
croient les vieilles racines.
Les mêmes racines tendres,
toujours autour des pierres,
sombres, humides et toujours.
Emplies de forces aveugles.
Emplie de non-né
dans un vent nocturne.

Vis, notre rêve (extrait)

La mort avant que nous mourrions
est tapie dans cette nuit,
dans toutes les nuits.
Elle vit sans cesse
en face et nous fixe
tel l'obscur mystérieux
venu du puits sec
où il n'est plus de rêve.
Froide, nous attirant à elle,
elle reste ouverte - et pour nous.
C'est tout ce que nous savons,
là où il n 'y a plus de rêve.

Mais le puits vit dans son fond,
si bien que ce qui habite là
a eu sa part et veut davantage.
Il brille dans le brouillard de la nuit
tel un point obstiné.
Il brûle son incendie froid
aspirant l'oiseau de nacre
comme les yeux d'un serpent immobile

vendredi 14 janvier 2011

25 ans sans lui...


14 janvier 1986, Mali : sur le rallye Paris-Dakar, un hélicoptère s'écrase, tuant ses 5 occupants.
Parmi eux, le chanteur-auteur-compositeur Daniel Balavoine.
Il aurait eu 34 ans le 10 février.

Années 2000, émission "Taratata".
Duo imaginaire entre Daniel et Liane Foly sur "La Vie ne m'apprend Rien".
Si le mot émotion a encore un sens pour vous, sortez vos mouchoirs...

video

mercredi 12 janvier 2011

Gisèle et Lucienne

Nicole Avezard (née le 7 janvier 1951 à Savigny sur Orge) et Dominique de Lacoste (née le 23 février 1958 à Villefranche-sur-Saône) ont créé en 1984 deux personnages de vieilles dames caricaturales, Praline et Berlingote au festival d'Avignon qu'elles présentent dans le cadre de théâtre de rue.
Elles deviennent un peu plus tard, dans le duo "Les Vamps", respectivement, Lucienne Beaujon et Gisèle Rouleau.
Lancées par "La Classe" sur FR3, elles sont les vedettes de plusieurs spectacles.
Après plusieurs éclipses et retours en scène, elles se produisent actuellement chacune dans un nouveau duo.

video

video

mardi 11 janvier 2011

Manit Sriwanichpoon

Curieux personnage que ce photographe thaïlandais, né an 1961 à Bangkok.

A l'aide de montages plus ou moins évidents, il se sert de ses compositions pour dénoncer la société de consommation, en promenant son caddie aussi rose que son costume dans tous les endroits du monde.

Plutôt marrant et iconoclaste :








dimanche 9 janvier 2011

La Folle de Chaillot

Cette pièce de théâtre, la dernière de Jean Giraudoux est un concentré d'anticipation et l'illustration du caractère visionnaire de son auteur.

Dans cette histoire, ce sont des femmes qui prennent les choses en main pour sauver le Monde, Paris en l'occurance, de la voracité d' hommes d'affaires sans scrupules qui veulent...y forer des puits de pétrole !
Les "Folles" des principaux quartiers de la Capitale vont mener un combat sans pitié contre cette horde affublée de tous les maux et crimes sociaux imaginables : corruption, trafic, chantage et terrorisme, tout leur semble bon pour arriver à leurs fins. Mais c'est sans compter avec la détermination des rêveurs, des idéalistes, des poètes, des amoureux...et des folles !
Dans sa langue si particulière, toute en délicatesse et en poésie, Giraudoux nous livre un hymne à l'amour authentique de la vie, à sa beauté, à la primauté des sentiments, à la fraternité, à la solidarité des humbles qui peuvent tout s'ils sont unis !
Mi conte philosophique, mi brûlot politique aux accents prophétiques, "La Folle de Chaillot" est une oeuvre qui devrait parler aux lycéens bien davantage que les pièces datées de Molière et consorts : Profs de français, un peu d'audace !

Rédigée pendant l'Occupation, la pièce fût créée le 22 décembre 1945 - après la mort de Giraudoux - par Louis Jouvet et sa troupe.
De grandes comédiennes ont incarné la Folle de Chaillot : Marguerite Moreno, Annie Ducaux, Madeleine Robinson, Judith Magre, Katharine Hepburn et surtout l'inoubliable Edwige Feuillère.


Voici un extrait de la version télévisée qu'en donna Gérard Vergez en 1976 avec Mme Feuillère et la musique originale d'Henri Sauguet.


video

Adaptée par le grand Jerry Herman - celui de "Hello Dolly", de "Mame", de "Funny Girl" et de "La Cage aux Folles" - en comédie musicale en 1969 avec en vedette la géniale Angela Lansbury, "Dear World" reprend le script de la pièce en conservant la subtilité de l'original et une musique "so frenchy" :


video

samedi 8 janvier 2011

Cékilédam ? 2 - La Veuve et l'Orpheline

Nous sommes au Bangladesh : ces femmes dirigent les deux principaux partis politiques du pays. Et elles se détestent !


En haut, en blanc, c'est la bégum Khaleda Zia, leader du BNP (Bangladesh Nationalist Party). 
Au dessous, en vert, Sheika Hasina Wajed, chef de la Ligue Awami.

La première est le veuve du général Ziaur Rahman, putchiste puis président élu (1978-81) du Bangladesh. Il a participé activement au coup d'état de 1975 qui a entrainé la mort de Sheikh Mujibur Rahman, le père de l'indépendance. Il a été assassiné par un membre de la Ligue Awami, parti de feu "Mujib".
La seconde est la fille de Mujibur Rahman : elle voue une rancune tenace à la veuve du "tueur" de son père.

Elles n'ont eu qu'une seule période de collaboration relative : de 1982 à 1990, elles ont refusé toutes deux de collaborer avec le régime militaire du général Mohammad Ershad et ont mené ensemble la lutte pacifique de désobéissance civile qui conduisit à sa chute.
Mais en 1990, avec le retour de la démocratie, l'opposition a repris ses droits.

Si le premier scrutin législatif voit la victoire du BNP, le mandat sera agité par des grèves et des manifestations. 
En 1996, la Ligue Awami, affichant une méfiance totale envers le gouvernement, boycotte les élections. Après un ras de marée par défaut, Khaleda Zia est contrainte d'organiser une nouvelle consultation.  
Hasina Wajed prend sa revanche. 
Mais en 2001, le scénario se répète : c'est un gouvernement intérimaire et apolitique qui doit organiser le scrutin. Le BNP de Khaleda Zia revient aux affaires.
On s'achemine vers un cas de figure semblable en 2006 : mais les violences sont telles que l'armée s'empare du pouvoir, sans toutefois suspendre les institutions. 
C'est sous sa surveillance stricte que le gouvernement provisoire lance une campagne anti-corruption qui menace les deux "cheffes" de partis.
La leçon semble porter puisqu'en janvier 2009 les élections se déroulent dans un calme relatif pour la région et Hasina Wajed redevient Premier ministre.

A suivre...

jeudi 6 janvier 2011

L'Actu en Patates


Connaissez vous Martin Vidberg ?
Non ? Il est temps de palier ce manque, que dis-je ce gouffre à votre culture !
Martin Vidberg est né le 20 mars 1980 à Maubeuge.
Après des études littéraires, il devient professeur des écoles en 2001.
Il consacre une partie de ses loisirs au dessin humoristique d'actualité et à la bande dessinée.
Ses personnages sont très stylisés, en forme de patates, avec un seul trait caractéristique pour les célébrités.
Son premier album, très autobiographique, "Le journal d'un remplaçant", est publié en 2007 aux éditions Delcourt.
Suivront en 2008, "Les instits n'aiment pas l'école" et en 2009 "Perdus sur l'ile déserte", parodie délirante d'un show de téléréalité.
Martin anime depuis 2000 un blogue de dessin (il a été un des pionniers du genre) et depuis 2008, il tient un blogue d'actualité sur Le Monde.fr, "L'actu en patates".










mercredi 5 janvier 2011

La Matinée

Pour une rare fois, Jean Ferrat - avec son épouse la merveilleuse Christine Sèvre - a interprété en 1970 une chanson qui n'était pas de lui, ni paroles, ni musique.
Cette magnifique "Matinée", que vous n'oublierez plus, est signée du trop méconnu Henri Gougaud.

video

lundi 3 janvier 2011

Forvick

Le nom officiel de cette petite île de l'archipel des Shetland est "Crown Dependency of Forvick".


Tout a commencé en 2001 quand Stuart Hill, marin du dimanche anglais, fait naufrage et échoue sur l'ile de Forewick Holm au cours de sa tentative de faire le tour de la Grande Bretagne à la voile.

 Surnommé "Captain Calamity", il s'installe sur l'ile et étudie son histoire.
Il se rend compte que les Shetland sont devenues anglaises d'une curieuse manière.

En effet, le roi du Danemark, Christian Ier, qui en était propriétaire, les mit en gage auprès du roi d' Ecosse, James III.
L'argent devait servir de dot à sa fille Margarete pour son mariage avec ce même James III.

 Or le prêt n'ayant jamais été remboursé, l'archipel demeura écossais puis britannique jusqu'à ce jour.
Mais pour Stuart cela signifie que les iles - et Forewick Holm en particulier - sont en réalité des dépendances directes de la Couronne et non des territoires intégrés du Royaume Uni.
Le 21 juin 2008, dans une lettre officielle adressée à la Reine Elizabeth II, il proclame son ilot, dépendance de la Couronne de Forvick.
Le Secrétariat de la souveraine statue que l'ile fait traditionnellement partie des Shetland, elles même intégrées à l'Ecosse et donc au Royaume Uni.
Toutefois, il est admis que le dossier n'est pas clos et que des études juridiques pourront être entreprises selon l'évolution de la situation locale (sous entendu, si Stuart Hill réussit à convaincre d'autres habitants à le suivre...).


Quand on n'a pas de Code Civil mais un ensemble de décisions royales ou parlementaires qui forment une jurisprudence complexe, on peut se retrouver avec ce genre de questions un peu surréalistes pour nous français, comme nous l'avons déjà vu pour Hutt River.
Ces anglais ne sont décidément pas des gens ordinaires...