mardi 30 novembre 2010

Comédie

Vous connaissez Alain Souchon ?
Jane Birkin, aussi ?
Saviez vous qu'ils avaient interprété ensemble la mélodie du film "Comédie" de Jacques Doillon ?
La musique est de Philippe Sarde et le texte...d'Alain Souchon !
Je n'ai pas vu le film mais j'ai toujours adoré cette ballade douçâtre sur la vie qui passe et l'amour qui change à son rythme...

video

dimanche 28 novembre 2010

Adventures in Paradise

Série télévisée de 91 épisodes de 52 minutes, diffusée entre 5 octobre 1959 et le 1 avril 1962 sur le réseau ABC.
Elle fit les beaux jours de la RTF à partir de février 1961 sous le titre "Aventures dans les îles".

Cette série met en scène les aventures d'Armand Troy (en vo Adam ), vétéran de la guerre de Corée ayant décidé de rester dans le Pacifique après le conflit. Propriétaire d'un schooner ancré à Papeete et baptisé le Tiki, il gagne sa vie en transportant passagers et marchandises dans un secteur s'étendant de Hong Kong aux îles Pitcairn. Outre ses péripéties maritimes, le capitaine Troy est surtout réputé pour ses nombreuses conquêtes féminines.

video

Son acteur principal, le beau Gardner McKay (1932-2001) a été une des premières idoles télé des jeunes filles françaises...
Tous les dimanche soirs, j'étais scotché devant le poste familial pour, moi aussi, me pâmer devant le séduisant capitaine...Ah ce que j'ai pu fantasmer à cette époque, déjà !

vendredi 26 novembre 2010

The Cremaster Cycle


Dessinateur, photographe, sculpteur internationalement reconnu et primé, Matthew Barney est aussi un vidéaste réputé.

Né à San Francisco en 1967, il a, entre autres créations, tourné, de 1994 à 2002, le Cycle Cremaster, oeuvre cinématographique en 6 chapitres.

En voici une mini compilation : à vous de vous faire une opinion...

video

mercredi 24 novembre 2010

Concours Eurovision (31) : Jan Werner Danielsen

1994 : Norvège

video

"Duett" par Elisabeth Andreassen et Jan Werner Danielsen.
Paroles de Hans Olav Mork, musique de Rolf Lovland.
76 points, 6ème sur 25.

Si Elisabeth Andreassen reviendra deux autres fois défendre les couleurs norvégiennes, 
Jan Werner Danielsen, lui va connaitre la gloire, dans son pays, en Scandinavie et au delà !
Né le 10 avril 1976 à Nord-Odal, il commence sa carrière en remportant un concours à l'âge de 12 ans.
De 1988 à 1993, il chante en compagnie de l'Orchestre Symphonique de Hamar.
Après l'Eurovision, sa carrière dans la variété de qualité prend son essor. Il participera aux cérémonies des Jeux Olympiques de Lillehammer en 1994.

Le voici en 2001, interprétant la chanson d'ABBA, "The Winner Takes It All" :

video

Sa renommé sera telle qu'en 2003, on le retrouve au Royal Albert Hall de Londres pour cette version de "Air" de Jean-Sébastien Bach :

video


Le 29 septembre 2006, la Norvège et ses fans de tous les pays sont frappés de stupeur en apprenant qu'on l'a retrouvé sans vie dans son appartement d' Oslo. Il avait tout juste 30 ans.

Aujourd'hui encore, on trouve des admirateurs inconsolables qui s'expriment sous ses vidéos sur Youtube.
Comment faisait-on avant, pour perpétuer le souvenir des artistes disparus, en dehors de notre mémoire ?

mardi 23 novembre 2010

Philip Jose Farmer

Philip Jose Farmer, écrivain de science fiction américain est né en 1918 dans l'Illinois.
Il a innové en introduisant l'érotisme dans un genre littéraire un rien pudibond et en défendant le métissage des espèces humanoïdes. Ses héros, à l'opposé de ceux de ses confrères de l'époque, se remettent en questions et ne sont pas des incarnations parfaites des valeurs morales.
Après une carrière émaillée de prix littéraires, il s'éteint dans sa maison de l'Illinois, en 2009.
Le Monde du Fleuve est sa saga la plus célèbre : dans un monde post apocalyptique, tous les morts depuis les origines, ont réssucité : comment et pourquoi ? Il ne faudra pas moins de 5 volumes pour que le personnage principal, Sir Richard Burton (l'explorateur, pas l'acteur !) le découvre.
Mais son roman phare, c'est celui-ci :



Marié à une femme frigide et bigote, Hal Yarrow étouffe dans la forme de civilisation imposée par le Clergétat. C'est pourquoi il accepte avec enthousiasme la proposition du Sandalphon Macneff : quitter la Terre à bord de l'astronef, le Gabriel, pour la planète Ozagen.

C'est là que Hal rencontre Jeannette, une jeune fille dont l'origine reste obscure.

Avec effroi puis passion, Hal Yarrow découvre l'amour charnel, lui qui n'avait jamais vu le corps nu de sa propre femme. Il n'hésite pas à braver la hiérarchie et les saints abbés qui dirigent l'expédition terrienne. Pour protéger son amour, il va jusqu'au meurtre. Mais est-il bien sûr que cette créature, sortie d'on ne sait où, est réellement humaine ?

dimanche 21 novembre 2010

Minuit dans le jardin de Mister Clint

Clint Eastwood est né le 31 mai 1930 à San Francisco.
Acteur, compositeur, réalisateur et producteur, il fut, à ses débuts cantonné aux rôles de flics brutaux à tendances fascisantes.
L'image de ses personnages lui colla à le peau, tant et si bien que de nombreux critiques, en Europe surtout, firent l'amalgame entre le comédien et ses rôles.
Quand il passe de l'autre côté de la caméra en 1971, il intrigue, étonne puis au fil des réalisations, convainc et séduit.
Il est aujourd'hui considéré comme le plus grand cinéaste américain vivant et l'un des piliers du 7ème art US.

En 1998, il réalise et produit "Minuit dans le jardin du bien et du mal" ( "Midnight in the garden of good and evil", d'après le roman éponyme de John Berendt ).

John Kelso, journaliste, est envoyé à Savannah pour couvrir la grande fête qu'organise chaque Noël Jim Williams dans sa résidence, Mercer House, située au cœur de la ville. Mais durant la nuit, Jim Williams est arrêté et inculpé du meurtre de son jeune compagnon, Billy Hanson. Intéressé, John Kelso décide de rester…

Un thriller inhabituel, complexe et décalé...

video

vendredi 19 novembre 2010

A Tale of Two Cities

 Adapté d'un roman historique (le troisième) de Charles Dickens, paru en 1859 par Jill Santoriello en 2006.

Créé à Saratosa en 2007, puis repris à Broadway l'année suivante et enfin à Brighton en 2010.
Les principaux interprètes sont James Barbour, Aaron Lazar et Brandi Burkhardt.

L'histoire :  
A la veille de la Révolution, le docteur Manette, fraichement libéré de la Bastille après 18 ans pour un délit dont il n'a plus la mémoire, part pour Londres avec sa fille Lucie pour y refaire sa vie. Il voyage en compagnie d'un aristocrate, Charles Darnay, qui a renié sa famille mais est poursuivi par la vindicte de son oncle. Ce dernier a payé un homme de main pour compromettre Darnay qui est arrêté comme espion à son arrivée en Angleterre. Manette prend sa défense pour plaire à sa fille qui est sous le charme du jeune homme :  il engage un avocat déchu et alcoolique, Sydney Carton. Ce dernier tombe amoureux de Lucie et obtient la libération de Darnay qui épouse la jeune fille peu après. Ils ont un enfant dont Carton est le parrain. 
La Révolution éclate en France et l'oncle de Darnay est assassiné. A son retour pour régler les affaires du défunt, Charles est arrêté par les révolutionnaires. En dépit de l'intervention de Manette, une ancienne domestique de l'oncle convainc le jury de condamner Darnay à mort. Carton, accouru en hâte, obtient le droit de rendre visite à son rival (il est toujours amoureux de Lucie) et lui fait promettre de suivre aveuglement ses consignes...pour un dénouement inattendu et tragique !

Triangle amoureux classique transcendé de façon surprenante par un acte d'amour et de sacrifice hors du commun...

Le musical de Jill Santoriello n'a pas eu de bonnes critiques et n'a connu que 90 représentations. Mais petit à petit, sa cote grimpe chez les aficionados...
Facture classique, musique romantique, grandes arias puissantes pour de grands sentiments...tous les ingrédient d'un musical qui traverse le temps et finit par trouver son public...

"Let her be a child"
video

"Out of sight, out of mind"

video

"Until tomorrow"

video

mercredi 17 novembre 2010

Principality of Hutt River


La Principauté de Hutt River a été créée le 21 avril 1970 par Leonard George Casley lorsqu'il décida que sa ferme ferait sécession de l'Etat d'Australie Occidentale.

Cette proclamation de souveraineté met en lumière le caractère insolite et "étrange" pour nous français, de la législation héritée de la colonisation britannique.
En effet, le fermier Leonard Casley, considérant que les quotas de commercialisation du maïs fixés par le gouvernement local sont trop bas, se plaint dans une missive au Gouverneur d'Australie Occidentale.
Ce dernier répond qu'il ne saurait être question de revenir sur les quotas fixés par le gouvernement. Mais, ce faisant, en sa qualité de représentant de la Reine, il la rend partie prenante dans le conflit.
Or, depuis le quinzième siècle, un souverain ne peut arbitrer en faveur d'une décision gouvernementale qui n'a pas été ratifiée par le Parlement.  
Casley réclame 52 millions de dollars australiens de dommages en espérant que le montant provoquera la révision des quotas. Mais le gouvernement d'Australie Occidentale fait alors passer une loi rétroactive pour valider sa décision.
En vertu d'une loi de 1495, le Treason Act qui autorise un sujet à ne pas reconnaitre une décision royale qui lui porte préjudice et qui a été prise dans le seul but de contrecarrer son appel à un autre texte qui protégeait son bon droit,  Casley et les siens, décident de ne plus reconnaitre l'autorité du gouvernement d'Australie Occidentale tout en restant fidèles à Sa Majesté.
La propriété - 75km2 tout de même - fait sécession sous le nom de Hutt River Province avec Leonard Casley comme gouverneur.

Le gouvernement provincial estime qu'il ne peut intervenir sans l'appui de la Fédération. Le Gouverneur Général d'Australie, Sir Paul Hasluck, répond que la sécession n'a rien d'illégal et qu'il n'y a pas lieu d'intervenir. Mais dans l'échange de correspondance, Leonard est, par mégarde, désigné sous le vocable "administrateur de la Province de Hutt River" ce qui, selon la Prérogative Royale, vaut reconnaissance légale de sa souveraineté. Le gouvernement le menace de poursuite : Casley se proclame "Prince Leonard 1er de la Province de Hutt River" pour bénéficier d'un autre texte qui interdit de poursuivre un prince ès qualité sous peine de se rendre coupable de haute trahison...!
Faute d'une réponse du gouvernement fédéral dans le délai légal de deux ans, la séparation est officielle et définitive le 21 avril 1972.


Les Casley gagneront par la suite leur bras de fer avec le Trésor d'Australie ( après une "guerre virtuelle" de quelques jours avec l'Australie ) puis avec la Poste Fédérale (qui fût contrainte de reprendre son service par une cour de justice).
Ces deux administrations considèrent désormais la province comme
une entreprise de droit privé.

Dans les années 80, Hutt River (le terme de Province fut abandonné formellement en 2006) commença a émettre ses propres billets de banque, timbres et pièces.

C'est le Prince Ian (né en 1947), actuel Premier Ministre, qui est l'héritier du trône.


 
 Pour prouver que cette histoire est prise au sérieux en Australie, voici la réponse d'un parlementaire conservateur à qui le Prince avait demandé si son parti, en cas de retour au pouvoir, accepterait de signer avec Hutt River un traité d'extradition...

mardi 16 novembre 2010

La Genèse

Une petite visite au Jardin d'Eden ?
Vous pensez tout en savoir, depuis le temps qu'on vous en parle ici ou là ?
Mais imaginez un peu une petite variante iconoclaste de la première rencontre entre Adam et Eve...
C'est ce que propose la compagnie d'assurance néerlandaise Central Beheer, depuis son siège d'Apeldorn :

video

dimanche 14 novembre 2010

Gianluca Grignani

Gianluca Grignani est un chanteur, auteur-compositeur italien, né le 7 avril 1972 à Milan.

Influencé par la musique des Beatles et de Lucio Battisti, il participe en 1994 au Concours de San Remo Jeunes - Sanremo Giovani - puis dès 1995 au Concours de San Remo avec son titre "Destinazione Paradiso" qui sera repris par Laura Pausini.
1999, nouvelle participation avec " Il Giorno Perfetto".


video
En 2010, il a sorti son dixième album "Romantico rock show".

J'ai tout de suite été séduit par sa voix plus éraillée encore que celle des chanteurs italiens traditionnels mais porteuse d'une émotion à fleur de peau et qui exprime une sensibilité juvénile et sans âge à la fois...

vendredi 12 novembre 2010

Blobitecture

Le moindre des paradoxes de l'ordinateur, c'est qu'on peut l'utiliser pour concevoir des formes inspirées de la biologie !

La blobitecture, ou blob architecture consiste à créer des bâtiments qui ressemblent à des amibes, des végétaux, des amas cellulaires à l'aide de programmes informatiques très élaborés.

Norman Foster et Frank Gehry dont je vous ai déjà parlé, en sont des représentants illustres et un peu atypiques puisque chez eux, la part imaginative de l'architecte reste prépondérante.

Quelques exemples de ces ouvrages qu'on peut admirer un peu partout de par le monde, sauf en France, véritable pays-musée, qui lèguera à la postérité un patrimoine bien conservé mais aura fait l'impasse sur un siècle entier...

 Globe Arena à Stockholm

 The Sage à Gateshead

 Xanadu House

 Kuntzhaus à Graz

 Allianz Arena à Munich

Aqua Tower à Chicago

 Selfridges à Birmingham

 Eden Project (Pays Bas)

Shrine of the Book à Jérusalem

mercredi 10 novembre 2010

'u'

Quand j'ai lu cette information, j'ai failli tomber de ma chaise !

'u', opéra créé le 10 septembre dernier au Zeebelt Theater de La Haye est le premier en langue klingon sur Terre !

Les klingons, vous ne connaissez pas ? C'est un peuple qui dispute l'hégémonie de la Galaxie aux humains dans la série télévisée de Gene Roddenberry, "Star Treck" !

Depuis 1980, le linguiste américain Marc Okrand a ouvert l' Institut de la Langue Klingon et a élaboré la langue klingon selon les indications du scénario du feuilleton. En particulier, le fait que la culture klingon est très portée sur la musique et l'opéra en particuliers.

'u' est l'oeuvre du Klingon Terran Research Ensemble établi aux Pays-Bas. Le directeur artistique Floris Schönfeld a dirigé le projet.
Eef van Breen en est le compositeur, Xavier van Wersch a conçu la théorie musicale et les instruments, la dramaturge Celine Buren a écrit le livret et les lyrics et Piia Maria les costumes et les décors.
Henri van Zanten, Tari Huotari et Ben Kropp sont les interprètes principaux.

’u’ - qui signifie univers en klingon - met en scène l'un des mythes fondamentaux de la culture klingon. Kahless l'Inoubliable, devenu par la suite le fondateur de l'Empire klingon, doit tuer son frère Molor, l'assassin de son père. « Pour restaurer son honneur, il doit visiter le monde des morts, forger le premier bat’leth, s’unir à son amour vrai, dame Lukara, et prendre part à de nombreuses batailles épiques. À travers cette aventure grandiose, Kahless redéfinit ce que signifie être véritablement klingon. »

video

video

Alors, création d'avant garde comme une autre, plutôt originale ou imposture branchée ?
A vous de juger...

qa’ wIje ’meH masuv (Nous nous battons pour enrichir l’esprit!), proverbe klingon.



lundi 8 novembre 2010

Zademack

Siegfried Zademack est un peintre allemand, né à Bremen en 1952.
Ses maitres sont aussi bien issus de la Renaissance italienne que de l'école des Maniéristes.
On l'a comparé à Salvador Dali pour sa maitrise technique et son inspiration fantastique : comme le génie catalan, ses délires picturaux ne sont jamais gratuits et nous renvoient à nos interrogations, nos angoisses ou nos rêves plus ou moins conscients et assumés...















samedi 6 novembre 2010

Chuck Jones


Charles Martin Chuck Jones, né en 1912 à Spokane (Washington), décédé à Corona del Mar (Californie) en 2002 était un auteur, scénariste, producteur et réalisateur de cartoons américain.

Pilier des studios de la Warner Bros où il a repris et développé des personnages créés par Tex Avery, comme Bugs Bunny, Daffy Duck, Elmer Fudd ou Porky Pig, il leur a donné les caractères qui en ont fait des stars mondiales dans les fameux "Looney Tunes".
Son style est très caractéristique et se reconnait facilement : "ligne claire", dessins anguleux, animation nerveuse et action rapide et surtout violence extrème du scénario (souvent dus au talent de Michael Maltese). Mais avec des protagonistes qui se relèvent toujours des pires assauts ou accidents !
Des créations originales qui ont fait le tour du monde sont à mettre à son actif : Marvin le martien, Pépé le putois et surtout l'increvable duo Roadrunner et Will E.Coyote, en français Bip-bip et le Coyote !
Voici enfin la photo du véritable "roadrunner" !

Et un exemple de ses aventures animées avec le coyote :

video

jeudi 4 novembre 2010

La Manic


En 1959, suite à une évaluation du potentiel énergétique de la Belle Province, le gouvernement du Québec autorise la compagnie Hydro-Québec, le producteur d'électricité local, à lancer un programme de construction d'un gigantesque barrage hydroélectrique sur la rivière Manicouagan sur la Côte-Nord, à 200km de Baie-Comeau.
 
La chantier conduira à l'édification d'un ouvrage de 1314m de long, 214m de haut, composé de 13 voutes et 14 contreforts, devenant ainsi le plus grand barrage de ce type au monde.

Le barrage alimente aujourd'hui 7 centrales hydroélectriques.
Cette construction provoqua l'inondation d'un cratère météoritique : le bassin de retenue en couvre le tour, le centre, surélevé, ayant donné naissance à l' Ile René-Levasseur du nom de l'ingénieur en chef d'Hydro Québec, décédé quelques jours avant la fin des travaux à l'âge de 35 ans.
Visible depuis l'espace, l'ensemble est surnommé "l' Oeil du Québec".

Prévue pour avoir lieu le 26 septembre 1968, l'inauguration fut reportée d'un an en raison du décès soudain du Premier Ministre du Québec, Daniel Johnson, la nuit précédente. Le barrage porte d'ailleurs désormais son nom.
 De nombreux travailleurs, venus de tout le Québec et des Provinces voisines, ont été à l'ouvrage sur ce projet.

En 1966, le poète-compositeur Georges Dor (1931-2001) écrit une chanson de légende : sous forme d'une lettre d'un ouvrier du chantier à sa belle qui l'attend en ville et dont il se languit, il évoque la dureté de la tâche, l'éloignement de tout et de tous, tous ces désagréments transcendés par l'amour...
Voici la version que l'auteur en donna dans les années 90 à la télévision :

video

mardi 2 novembre 2010

Jean III

...ou l'Irrésitible Vocation du Fils Mondoucet.

Cette pièce, Sacha Guitry l'a écrite alors qu'il avait 27 ans.

Elle raconte l'histoire de Paul Mondoucet qui rêve de devenir comédien. Mais son père ne l'entend pas ainsi : il souhaite le voir reprendre la quincaillerie familiale.
Ce soir, on donne "Jean III", une tragédie médiévale : hélas, l'acteur principal, pour une raison rocambolesque, ne peut tenir son rôle. Quelqu'un qui le connaît propose que Paul Mondoucet le remplace mais ce dernier est introuvable.
La pièce commence, et quand notre héros apparait enfin, les acteurs découvrent qu'il ne connait pas la pièce...

Si elle est atypique du style de l'auteur, on retrouve son humour, son esprit et son sens de la provocation :

video