lundi 30 août 2010

Splendide Armande

Armande Altaï est une chanteuse française d'origine syrienne, née à Alep en 1944.

Après des études aux Beaux-Arts, elle entre au Conservatoire de Marseille où elle apprend le chant.
On connaît son parcours de professeur, surtout  à la Star Academy sur TF1.

Elle a enregistré plusieurs albums et joué dans différents spectacles lyriques ou non. 

Un exemple de son talent si particulier :

 "Individuel", paroles d'Armande Altaï, musique Jean-Marie Hareb

video

samedi 28 août 2010

John Galliano

Sir Juan Carlos Antonio Galliano Guillen, est né en 1960 à Gibraltar.

Diplômé de stylisme au Central St Martin's College of Arts and Design de Londres, il fonde en 1984 sa propre maison de couture.

Dès 1995, Bernard Arnault l'appèle à la direction artistique de la maison Givenchy qu'il vient de racheter. Puis en 1996 chez Christian Dior, à la direction de la création de la Haute Couture et du Prêt à Porter.
A partir de 1999, il chapeaute l'ensemble de la création de la maison Dior et en 2001, il est aussi responsable des parfums.
En 2003, il ouvre sa propre griffe parallèlement à ses activités chez Dior.

Anobli par la Reine Elisabeth II, il est également Chevalier de la Légion d'Honneur.

Inutile de vous dire que ce que je préfère ce sont ses créations pour hommes...
Plus gay friendly, tu meurs !

vendredi 27 août 2010

Inexistence

David Zendell est un auteur de romans de science fiction et d'heroïc fantasy américain, né en 1952 à Toledo (Ohio).

Mais c'est en 1988 avec un roman-univers, comme on en compte peu dans ce genre littéraire, qu'il se fit remarquer.


Il y a très longtemps, à une époque où l'humanité ne connaissait pas le prix de la sagesse et de l'immortalité, où l'homme n'était encore qu'un enfant jouant avec des galets sur le rivage d'un immense océan, au temps de la quête du mystère connu sous le nom des Eddas des Anciens, j'entendis l'appel des étoiles et m'apprêtai à quitter la cité de ma naissance et de ma mort. Elle se nomme Inexistence.

Et ainsi, le 95e jour du faux-hiver de l'année 2929, moi, Mallory Ringess, aspirant pilote, je fis le serment de rechercher la vérité, même si cela devait me conduire à la mort et anéantir tout ce que j'aimais et chérissais.

Mondes de glace et myriades de soleils, habités par des hommes dont certains régressent et d'autres sont déjà des demi-dieux, quête d'un Graal intemporel ...

mercredi 25 août 2010

The River

Dès sa sortie, en 1980, j'ai eu un coup de coeur pour cette chanson du "Boss",
Bruce Springsteen !

Il nous raconte, sur un air vaguement country, une histoire d'amour poignante sur fond de peinture sociale dérisoire.

Un grand moment, qui me donne toujours des frissons...

video

lundi 23 août 2010

Samir Amzil

Artiste peintre marocain, né en 1976 à Casablanca,
Samir Amzil


a donné un nouveau sens à la calligraphie arabe en maniant le couteau avec virtuosité dans une geste très moderne et non figurative comme le veut la tradition.

samedi 21 août 2010

Balé de Rua

Issu des danses de rue nord-américaines, de la capoeira et de la samba, le langage scénique de Balé de Rua se nourrit de racines africaines des danseurs et de leur quotidien.

Sur des musiques originales qu’ils ont composées avec Pedro Ferreira, Vincent Artaud et Nana Vasconcelos, et certains grands airs de sambas, les membres du Balé de Rua s’accompagnent eux-mêmes à grand renfort de percussions et de chants.

Ils délivrent leur message d’espoir et de joie à travers les chorégraphies de Marco Antônio Garcia.

Le spectacle actuel, créé en collaboration artistique avec le metteur en scène français Paul Desveaux, raconte une histoire afro-brésilienne, celle d’un groupe d'amis issu des quartiers populaires d’une petite ville du Minas Gerais, Uberlândia, qui repeignent le monde tout en couleurs, grâce à la magie du rêve et de la danse, à l’image du Brésil.

Le Balé de Rua est actuellement en tournée à travers le monde entier .

video

jeudi 19 août 2010

Le Parfum

Ah ce film... que j'ai loupé au cinéma mais que j'ai découvert un dimanche soir sur TF1 !
Quel merveille !

Des acteurs formidables, peu connus - en particulier Ben Whishaw dans le rôle principal- , ce qui rend leur incarnation crédible, une lumière digne des peintures des grands maîtres hollandais (Frank Griebe), des décors et des costumes soignés, une superbe musique (Reinhold Heil et Johnny Klimek)... Bon, n'en jetez plus !

C'est un grand grand film ! Un de ceux qui vous clouent à votre fauteuil pendant la projection et dont on se sépare à regrêt quand déroule le générique de fin...

Réalisé par l'allemand Tom Tykwer en 2006, le scénario est l'adaptation du roman de Patrick Süskind paru en 1985.

Dans la France du XVIIIe siècle, naquit en 1738, Jean Baptiste Grenouille. Elevé dans un orphelinat jusqu' à l' âge de treize ans, peu sociable et fruste, Grenouille n'a pas d'autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez Giuseppe Baldini, un maître parfumeur de la capitale qui profite ainsi de son don exceptionnel pour créer de nouvelles fragrances. Il découvre alors les techniques et les secrets de la fabrication des parfums. Son don lui permet de composer quelques chefs-d'œuvre olfactifs, mais son unique obsession demeure l'odeur naturelle évanescente des jeunes femmes qui croisent sa route. Pour mettre en bouteille ce parfum envoûtant et en faire son ultime chef d'œuvre, il commettra l'irréparable...

Voici la bande annonce suivie du début de ce chef d'oeuvre :

video

video

mardi 17 août 2010

La Marie Joseph

Quatuor vocal célèbre de 1945 à 1980, Les Frères Jacques amusèrent la France de l'après-guerre par des chansons humoristiques, absurdes ou sentimentales, soigneusement mises en scène.

Fondé par André Bellec et son frère Georges, ainsi que de François Soubeyran et Paul Tourenne, le groupe se produit, moulé dans un collant dessiné par Jean-Denis Malclès en interprétant des textes de Prévert comme de Serge Gainsbourg.
Accompagnés par Pierre Philippe, ils animeront la scène parisienne pendant 37 ans.

La chanson que je préfère, c'est cette ritournelle signée, paroles et musique de Stéphane Golmann en 1949 et qui raconte les mésaventures d'une famille de français moyens qui découvre le nautisme...

video

lundi 16 août 2010

Expressionisme

L'expressionnisme est aussi un courant en architecture...
En voici quelques exemples :

Rudolph Steiner : Goetheanum
Erich Mendelsohn : Babelsberg Einsteinturm
Hans Scharoun : Philarmonie Berlin Fritz Höger : Chilehaus
Bruno Taut : Kaeseglocke

dimanche 15 août 2010

Broadway Bares

Broadway Bares est un spectacle annuel organisé par Broadway Cares/Equity Fight AIDS au bénéfice de la recherche contre le SIDA et l'aide aux malades.

Créé par le danseur et chorégraphe Jerry Mitchell en 1992, il a lieu au Roseland Ballroom de New York.

Voici un montage du show 2010, vingtième du nom, sous le titre "Strip-opoly" :

video

vendredi 13 août 2010

Titanic, a new musical

Une chose m'amuse toujours, ce sont ces spectacles dont les titres indiquent :"the - ou a- new musical" !
En effet, quelques années plus tard, si le musical est bon, le "new" fait un tantinet ridicule !

En 1997, un grand monsieur du théâtre musical américain, Maury Yeston
a la même idée que James Cameron : faire de l'odyssée tragique du Titanic un spectacle.
Pour Yeston, c'est d'une comédie musicale qu'il s'agit.

Pas de héros ici, mais une galerie de personnages "historiques" - le capitaine, l'armateur, l'architecte, le radio...- et les passagers avec leurs espoirs, leurs rêves et, bien sûr, leur drame.

Regardez cette ouverture qui est représentative de la partition de Maury Yeston : fluide, évidente, entrainante et symphonique à la fois.

video

mercredi 11 août 2010

Vinicius

Vinicius de Moraes , surnommé o poetinha, était un écrivain, poète, dramaturge, scénariste, compositeur, journaliste et diplomate brésilien.
Né à Rio de Janeiro en 1913, il y est mort en 1980.

Il est, entre autre, le père de la fameuse "Garota de Ipanema" (La Fille d'Ipanema)...

et du roman qui inspira le film de Marcel Camus, "Orfeu Negro"


Billet à Baudelaire

Poète, un peu à ta façon
Et pour distraire le spleen
Que je sens venir en moi
Dans sa ronde coutumière

En te feuilletant, je ressens le rare
Délice de me retrouver
Avec ta sordidité illustre
De ta vieille photo de Carjat

Que je n'ai pas revu depuis le temps
Auquel je te lisais et relisais
Toi, Verlaine, Rimbaud

Comme le temps est passé rapidement
Comme a évolué la poésie
Comme ton visage, lui, n'a pas changé !

Sonnet d'Anniversaire

Passent jours, heures, mois, années
Mûrissent les illusions de la vie
Continuellement divisée
Entre compassions et désillusions

Devient la chair plus vile
Diminuent les biens, croissent les dommages
Vainc l'idéal de marcher sur les chemins plats
Plutôt que de braver les infructueux.

Peu à peu l'aventure vient
A mesure blanchir la tempe
Et ramollir la fibre qui était dure.

Je te dirai: mon ami, oublie...
Que grand est mon amour en la créature
Dont on voit le vieillissement mais qui ne vieillit pas.

Poétique

Le matin je sombre
Le jour je tarde
L'après-midi je me couche
La nuit je brûle

A l'Ouest la Mort
Contre qui je vis
Du Sud je suis captivé
L'Est est mon Nord

Les autres qui comptent
Pas à pas :
Je vis la veille

Je nais demain
J'avance là où il y a la place :
Mon temps est quand.

Poétique II

Avec les larmes du temps
Et la chaux de mon jour
Je fais le ciment
De ma poésie.

Et dans la perspective
De vie future
J'ai érigé en chaire fraiche
Son architecture.

Je ne sais s'il s'agit d'une maison
D'une tour ou d'un temple :
(Un temple sans Dieu)

Mais c'est grand et clair
Elle appartient à son temps
Entrez, mes frères !

Mer

Dans la mélancolie de tes yeux
Je sens la nuit s'incliner
Et j'entends les chants antiques
De la mer.

Dans les froids espaces de tes bras
Je me perds en caresses aqueuses
Et je dors, écoutant en vain
Le silence.

Et je désire ton mystérieux sein
Dans l'atonie des vagues rondes
Naufragé livré au fort courant
De la mort.

lundi 9 août 2010

L'Opéra d'Aran

Gilbert Bécaud ne fut pas seulement un compositeur de variété : il écrivit au début des années soixante, un opéra inspiré de ceux du XIXème siècle avec toutefois des références jazz et folk.

Avec ses paroliers complices, Louis Amade, Pierre Delanoe et Jacques Emmanuel, il propose au public parisien du théâtre des Champs Elysées, ce 25 octobre 1962, L'Opéra d'Aran sous la direction orchestrale de Georges Prêtre !

L'accueil de la critique est plus que réservé pour dire le moins.
Comme pour Roger Waters et son "Ca ira", les spécialistes ne conçoivent pas qu'un artiste "populaire" puisse écrire de la musique "sérieuse"...
Le public, lui réagit plutôt bien et l'oeuvre parcourt l'Europe (création à Vienne en 1995 entre autre).

Aujourd'hui, les avis ont évolué et l'opéra est salué à sa juste valeur, même par certains de ses détracteurs de la première heure...

Aujourd'hui un peu oublié, l'Opéra d'Aran attend un pressage cd pour retrouver le lustre qu'il mérite...

Deux extraits qui trainent sur Youtube :

Aran, île irlandaise perdue au milieu de l'océan, abrite une petite communauté de pêcheurs: gens rudes et austères. L'un d'entre eux (Mickey), ramène dans ses filets un tout jeune homme (Angelo), laissé pour mort. Celui-ci revient à la vie grâce à la présence à ses côtés, d'une jeune fiancée (Maureen),veuve avant d'avoir épousé son homme disparu en mer: Sean. Angelo fascine et inquiète par ses discours (rêvés) la population de l'île. Sean revient alors...Ce sera une lutte sans merci entre les deux hommes...

video


video

dimanche 8 août 2010

Le Roi Se Meurt

Cette pièce en un acte est née en 1962 sous la plume du grand dramaturge français d'origine roumaine, Eugène Ionesco, de l'Académie Française.

Au lever du rideau, le Garde annonce solennellement la Cour, le roi Bérenger Ier entre dans la salle du trône et sort, il est suivi des deux reines, Marguerite et Marie, de Juliette et du Médecin. La situation est préoccupante : le froid s’est installé, le chauffage refuse de fonctionner, le soleil se rebelle et les murs du palais se lézardent. La reine Marie qui pleure devant cette dégradation se fait tancer par la reine Marguerite pour sa frivolité. Il est convenu que le roi doit être informé de cet état et que la fin de son règne est proche, mais la reine Marie refuse de croire à l’irréversibilité des choses. La reine Marguerite insiste : le sol est mou, il n’a pas d’armée dans le royaume, la population vieillit, le roi est malade. C’est assuré par le Médecin qui rapporte que les astres sont formels, c’est la fin.

Bérenger Ier entre dans la salle du trône et se plaint de sa santé, de l’état de l’Univers, du royaume, ce que le Médecin confirme en l’informant de sa mort prochaine. Le roi refuse d’admettre la réalité, même s’il convient que tout n'est pas pour le mieux, d’ailleurs il n’a pas encore décidé de mourir. Toute la cour, à l’exception de la reine Marie, s’emploie à lui décrire sa décrépitude et celle du monde. Dès lors, son comportement va être une suite de revirements face à l'inéluctable, pour finalement l’admettre. Tout au long de cette pièce, le roi contestera ce que le médecin lui dira alors qu'il devrait l'écouter. Il essayera à plusieurs reprises de se relever mais il n'y parvient pas. Il ne peut même plus donner d'ordre. A la fin de la pièce, les éléments du décor disparaîtront peu à peu jusqu'à ce que le roi disparaisse lui-même. On peut constater que tout le royaume meurt avec le roi lors de la dernière réplique.


video

video

video

vendredi 6 août 2010

Ity Hirako Ity

Thiera Bruno est un auteur compositeur malgache, né à Antananarivo en 1954.

Connu pour ses adaptations d'airs traditionnels de la Grande Ile, il a composé cette magnifique ballade : si quelqu'un peut me dire de quoi elle parle (désolé, le malgache n'est pas ma langue natale, ni même une seconde langue...) ce sera avec gratitude que j'apposerai un adendum à cet article !

video

jeudi 5 août 2010

Martha Rosler

Martha Rosler est une photographe américaine, née à Brooklyn (New York, USA).

Elle est connue pour ses vidéo, ses installations, ses performances artistiques et plastiques.
Mais pour l'heure, je vous propose de découvrir son oeuvre photographique, sous forme de collages ou de montages élaborés.