mardi 26 septembre 2017

La micronouvelle, Twitter style

Un nouveau genre littéraire se développe ces dernières années grâce à l'influence des réseaux sociaux.

Et effet, vous le savez, les messages postés sur Twitter sont limités à 140 caractères.
De là est née l'idée de composer de très courtes nouvelles, inspirées des haïkus japonais, respectant cette contrainte.

Une variante consiste à se limiter à 10 lignes maximum pour brosser une brève histoire.
Ou 50 mots.

Bref, c'est le cas de le dire, ce style d'écriture doit surtout répondre à une exigence principale : être centrée sur la chûte, sous forme de mot final surprenant ou un jeu de mots subtil.

Pour vous faire une meilleur idée, en voici une dizaine d'exemples, proposés par des professionnels des lettres :

Il n'aurait pas dû me rappeler. Surtout pas prononcer cette phrase : « On peut tout effacer et recommencer à neuf. » Je l'ai envoyé paître. Pardonner oui, oublier, jamais! 
                                                                                   Michel Tremblay

Sortant du ventre maternel, Jo tomba sur le sol, plongea dans le coma, en sortit à 94 ans et, le lendemain, mourut de vieillesse.
                                                                                   Patrick Sénécal

Lila et Tom, par exemple
Elle ne l’était pas foncièrement, il peinait lui-même à l’être. Ensemble, ils ne le furent pas du tout. Heureux. 
                                                                                  Monique Proulx

Une infirmière a appelé. Le test est négatif. Oubliez le condom. Je lui demande son nom. Claire. Je l’invite à dîner. Elle refuse en riant.
                                                                                  Patrick Nicol

Je me souviens de la fin. Tu as demandé: « Où est le lait? » Cinq ans sans toi plus tard, je me dis que j'aurais dû répondre: « Dans le frigo! »
                                                                                  India Desjardins

Il s’est réveillé plein de tristesse. On lui a dit: « t’es pas drôle. » Le lendemain, un homme s’est réveillé plein de tristesse. C’était pas le même.
                                                                                  Tahar Ben Jelloun

Mais cette extrême concision n'est pas née avec Internet.
Elle remonterait à Eschyle, rien de moins ! Et à Esope ! Vous savez l'inspirateur de La Fontaine : ses fables à lui étaient bien plus ramassées.

Au début du XX° siècle, l'écrivain Félix Fénéon s'adonna lui aussi à la micronouvelle qui ne portait pas encore ce nom :

Elle tomba. Il plongea. Disparus.

Un Saint-Germain des Prés-Clamart a tamponné, vers minuit, rue de Rennes, un Malakoff, qui prit feu. Plusieurs voyageurs blessés.

Perronet, de Nancy, l’a échappé belle. Il rentrait. Sautant par la fenêtre, son père, Arsène, vient s’abîmer à ses pieds.

C’est au cochonet que l’apoplexie a terrassé M. André, 75 ans, de Levallois. Sa boule roulait encore qu’il n’était déjà plus.

Certains écrivains contemporains se sont spécialisé dans cette nouvelle façon d'écrire :

Jacques Fuentealba

Son enterrement de vie de garçon devait être la dernière ligne droite avant son mariage. Mais l’alcool « aidant », il ne retrouva jamais le chemin de quoi que ce soit.

Il fallait absolument qu’il ramène une fille à la maison ce soir.
Non, en fait, à la vérité, il fallait absolument qu’une fille sobre le ramène à la maison.
Ou un gars, peu importe.

Ce couple arrêta d’aller voir le sexologue. Ils préférèrent consulter le vétérinaire pour les problèmes de lombaires et d’apathie généralisée de leur bête à deux dos.

Au départ, lorsque leurs amis respectifs les présentèrent l’un à l’autre, ils ne s’entendirent pas du tout. Puis, avec le temps, ils apprirent à se connaître, à s’apprécier et finirent par sortir ensemble. Et leur relation devint soudain torride, l’un dans l’autre.

Ayant commis l’irréparable, le robot tomba en panne.

Mes voisins et moi n’avons vraiment rien à nous dire. Je suis styliste de mode… Et j’habite à côté d’un camp de nudistes.

Le funambule avait quitté le cirque et s’était payé un chalutier. Il s’avéra un piètre pêcheur, comme il était habitué à travailler sans filet.

Benoit Giuseppin

Ces déménageurs chargeaient leur camion plus vite que n’importe quel autre professionnel. Il est vrai qu’ils n’étaient jamais à l’abri que le propriétaire rentre à l’improviste.

Le discours du prêtre, les témoignages des proches, l’hommage des enfants, les sanglots de l’épouse… Non, vraiment, c’était une sépulture émouvante. Maintenant, si on pouvait le laisser sortir de cette boîte…

— Et le carton marqué « Enfants », je le dépose où ? Dans la petite chambre ?
— Non, mettez-le dans le jardin. Faudra bien que je me décide à les enterrer.

Dans les bois, le garde-forestier a de plus en plus de peine à exercer sereinement son travail. Surtout depuis qu’il est seul à devoir gérer tous ces arbres qui veulent s’échapper.

Il en avait fait, des numéros d’illusionnisme et de prestidigitation, et avec quel succès ! Mais là, sur la croix, il regretta de ne jamais s’être intéressé à l’escapologie.

C’est ça. Qu’on se rappelle du jour où j’ai marché sur l’eau. On oubliera peut-être la fois où j’ai failli me noyer dans la terre ferme.

Ses yeux, fenêtres sur son âme vide, étaient en permanence cachés derrière des lunettes en verre miroir, piège pour le reflet des âmes des malheureux qu’il croisait du regard.

Karim Berrouka

Pour Noël, on se cotise et on lui offre ce micro-onde, à monsieur Landru ?

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Malheureusement, il ne restait plus aucune place dans le livre de conte. Ils durent se contenter du peu d’espace qu’il existe entre la dernière page et la couverture arrière, s’entassant dans un monde sans aventures, sans couleurs, sans public, et sombrèrent rapidement dans la dépression, ignorés de tous, livrés au néant.

L’alchimiste vient de réussir à changer l’eau en vin. Étonnamment, et bien qu’il trouve là sa découverte sans grand intérêt, on lui voue un culte sans comparaison, construisant même des églises par milliers pour célébrer un miracle qui finalement n’aurait dû intéresser que les piliers de bar.

Il connaissait un moyen d’une efficacité redoutable pour empêcher les enfants de grandir. La nuit, il volait dans le ciel de Londres, s’introduisait par les fenêtres, et, quand les petits ouvraient un œil, il souriait béatement et appuyait sur la détente. Et c’est pour ça qu’on l’appelait Peter Pan.

Il ne reste aucune trace des lignes de métro construites par les hommes de Cro-Magnon, si ce ne sont ces nombreux messages publicitaires qui subsistent peints sur les murs d’anciennes stations abandonnées.


Cette littérature n'est pas réservée à la francophonie.
Les écrivains hispanophones s'y sont essayé avec talent :

Augusto Monterroso
El dinosaurio
« Cuando despertó, el dinosaurio todavía estaba allí. »
(« Quand il se réveilla, le dinosaure était encore là. »)

Luis Felipe Lomeli
El Emigrante
« ¿Olvida usted algo?
- ¡Ojalá! »
(« Oubliez-vous quelque chose ? - Pourvu que oui ! »)

Mais le chef d'oeuvre est sans doute dû à la plume du grand Ernest Hemingway.
En seulement 6 mots, il nous peint un drame intime touchant :

For sale : baby shoes. Never worn. 
(A vendre : chaussures d'enfant. Jamais portées.)

dimanche 24 septembre 2017

Rabarama et ses géants de métal


Cette ravissante jeune femme est une sculptrice italienne, née à Rome le 22 août 1969.

De son vrai nom Paola Epifani, elle réalise, pour des musées comme pour des installations extérieures, sur des places ou des jardins, des personnages monumentaux en métal (bronze ou aluminium), nus mais intégralement recouverts de tatouages colorés.

Solidement ancrée dans la réalité, ses oeuvres nous invitent à la découverte de l'altérité, de la différence, parfois la plus étrange placée dans un contexte familier.
















jeudi 21 septembre 2017

Les tubes en or de Gold

Dans la musique de variété française, la vie des groupes pop est généralement de courte durée.

Originaire de Toulouse, le groupe Gold n'a pas fait exception à cette règle.

Créé à l'origine par des copains de lycée, Gold-Fingers voit le jour dans les années soixante.

Au fil des années et de multiples changement de musiciens, ce n'est que fin 1984 que les cinq membres du groupe - raccourci en Gold - connaissent un premier succès.

A ce moment, Gold se compose de Emile Wandelmer (chant, guitare rythmique); Lucien Crémadès (guitare); Alain Llorca (basse); Bernard Mazauric (claviers) et Etienne Salvador (batterie).

Leur premier titre, "Plus près des étoiles" se classe 2ème au Top 50 et s'écoule à 900 000 exemplaires.
Il réussit l'exploit de faire danser la France sur un texte dédié aux boat-people qui fuient le Viet-Nam

video

En décembre 1985, un nouveau titre "Capitaine abandonné", rend hommage aux aventuriers et sportifs de l'extrême comme Philippe Jeantot ou Arnaud de Rosnay : il accède à la tête du Top 50 et se vend à près de 700 000 exemplaires.

video

Prenant toujours le public à contre-pied, Gold envoûte ses fans en juin 1986 avec "Ville de lumière", pladoyer pour la capitale libanaise, Beyrouth, alors en pleine guerre civile :

video

Le dernier titre majeur du groupe sort en 1987,"Laissez nous chanter", hymne à la liberté artistique en général :

video

Le départ d'Emile Wandelmer pour cause de désaccord artistique, entraîne un changement dans l'inspiration et au début du déclin du groupe.

Il n'en demeure pas moins que ces seules quatre chansons méritent de figurer au Panthéon de la création française de la fin du XXème siècle et qu'on se souvienne de ces cinq garçons "dorés".


mardi 19 septembre 2017

Mc Do, le sandwich rigolo

On peut reprocher bien des choses à la grande chaîne de fast-food américaine, mais quand elle fait de la publicité en France, elle sait généralement manier l'humour, voire l'auto-dérision.

Ces deux spots datent déjà un peu mais je les revois toujours avec le sourire.

Bon appétit !

video


video

lundi 18 septembre 2017

Quizz de vexillologie

Un internaute, Aransentin, utilisateur de Reddit et japonophile, a eu l'idée, en étudiant les drapeaux des préfectures de l'Empire du Soleil Levant de revisiter ceux des pays européens en utilisant les mêmes symboles mais en conservant les codes couleurs.

Je vous propose d'essayer d'identifier 12 de ces re-créations
(les réponses apparaîtront en surbrillance sous les images) :

Belgique

Bulgarie

France

Allemagne

Hongrie
Italie
Norvège

Irlande

Suède

Pays Bas


Portugal


Royaume Uni

samedi 16 septembre 2017

Martin Matte, rire des Beaux Malaises

Si vous n'êtes pas un téléspectateur assidu de TV5 Monde ou que vous n'avez pas voyagé au Québec récemment, vous ne connaissez peut être pas Martin Matte.
Et c'est dommage pour vous.

Comédien et humoriste, il est né le 14 avril 1970 à Laval et a fait des études en administration à l'Université du Québec à Montréal.
Son diplôme en poche, il se tourne vers l'Ecole Nationale de l'Humour dont il sort la aussi diplômé.

Interprète vedette de l'adaptation locale de "Caméra Café", Martin Matte est animateur radio avant de produire des pastilles humoristiques pour Télé-Québec.

Il lance sa propre série "Les Beaux Malaises" en 2013 : comédie de situation qui le met en scène dans son quotidien familial et professionnel de comédien-producteur-humoriste.

Quelques extraits pour vous faire sourire et vous faire comprendre ce qu'est l'humour québécois, parfois différent du nôtre :

"Le Cadre"

video

"La Guitare"

video

"La Porte du Garde-Robe"

video

"L'Enflure Médiatique"

video

mercredi 13 septembre 2017

Divas divines : 10 - Olga Arefieva

Une fois encore je vais vous proposer de découvrir une chanteuse qui est une star dans son pays et que la France ignore superbement.

Olga Arefieva a vu le jour le 21 septembre 1967 à Verkhnyaya Salda.
Elle a fait ses études au Gnessin State Musical College.

Elle a fondé un groupe de musiciens, Kovtcheg, pour l'accompagner dans ses concerts au cours desquels elle interprète quelques unes de ses 400 chansons.

Compositeur-interprète, elle est autant considérée comme un poète à part entière que comme parolière.
Elle est d'ailleurs membre de l'Union des Ecrivains Russes depuis 2004.

Son style allie mysticisme et absurde, typiques de l'âme slave au réalisme fantastique que l'on retrouve plus généralement dans la littérature sud-américaine.

Olga Arefieva se produit aujourd'hui avec un nouveau groupe, Kalimba.


video


video

video